spot_imgspot_img

Gabon : Total se prépare à fêter les 80 ans d’exploitation pétrolière

La compagnie pétrolière Total Gabon a annoncé le 21 septembre la célébration le 29 septembre prochain à Libreville du 80e anniversaire du début de l’exploitation pétrolière dans les sols gabonais. Depuis les premières missions d’explorations en 1928, Total Gabon est devenu le premier producteur de pétrole du Gabon avec une production qui avoisine aujourd’hui les 60 mille barils par jours pour un chiffre d’affaires de 1047 millions de dollars US au premier semestre 2008.

Total Gabon va célébrer le 29 septembre prochain dans la capitale du pays la 80e anniversaire du début de l’exploitation pétrolière au Gabon. Le plus ancien opérateur pétrolier du pays a officiellement annoncé le 21 septembre dernier un ensemble de manifestations pour commémorer le début de l’exploitation du pétrole dans ce pays en 1928.

La genèse de l’or noir commence en effet par des missions de reconnaissance topographique et géologique du sol en 1928. Les premiers forages eurent lieu en 1936 dans la partie centrale du bassin sédimentaire côtier, puis dans la région du lac Azingo.

Aucun indice ne se révèle alors prometteur et ce n’est qu’en 1955, dans la partie littorale, qu’est confirmée la promesse d’une production pétrolière gabonaise. En 1956, à Ozouri, un forage a donné au pays sa première production d’huile. Dès lors, avec l’augmentation de la production pétrolière, le Gabon est devenu un pays pétrolier pour atteindre il y a encore quelques années les cinq premiers producteurs africains.

Au terme du premier semestre 2008, la première compagnie pétrolière du pays annonçait un résultat net en hausse de 36% due notamment à la flambée des cours du pétrole, avec une production moyenne de 60 mille barils par jour pour un chiffre d’affaires 1047 millions de dollars US.

Total Gabon a par ailleurs signé le 9 avril 2008 un accord de financement d’un montant total de 600 millions de dollars US avec un syndicat de banques internationales de premier plan. Cet accord d’une durée de 8 ans est soumis à des conditions et des obligations habituelles pour ce type de financement et permettra à Total Gabon de financer son plan d’investissements pluriannuel et notamment le projet de re-développement du champ d’Anguille.

Le groupe pétrolier français étudie le développement complémentaire du gisement d’Anguille depuis plusieurs années. Ce projet apporterait plus de 100 millions de barils de réserves prouvées et probables additionnelles et une production supplémentaire de l’ordre de 30 000 barils par jour à l’horizon de la première partie de la prochaine décennie.

Le gisement d’Anguille, entré en production en 1996, est détenu à 100% par Total Gabon. Ce projet est rendu possible par le renouvellement, pour 25 ans, de sa convention d’établissement qui venait à échéance le 30 juin 2007. Cette convention d’établissement fixe notamment le régime juridique et fiscal des concessions, des permis d’exploitation et des installations d’évacuation de brut de Total Gabon. Elle régit dix-sept concessions et permis d’exploitation, représentant une superficie globale de près de 1.500 kilomètres carrés et plus de 60% de la production de Total Gabon en 2006.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES