spot_imgspot_img

Gabon : Les jeunes s’impliquent dans la lutte contre le Sida et les IST

Le séminaire de formation sur la lutte contre le Sida et les Infection sexuellement transmissibles (IST) qui se tenait à Libreville depuis un mois à l’initiative de l’ONG Lumière et du Fond des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) s’est achevé le 4 octobre dernier avec la remise des parchemins. Au total, ce sont 82 jeunes élèves qui ont reçu leurs diplômes de pair-éducateurs et ont fait le serment de sensibiliser dans leurs milieux scolaires et familiaux respectifs.

Au terme de quatre semaines de formations, 82 jeunes pair-éducateurs ont reçu leurs diplômes symboliques le 4 octobre dernier à Libreville au cours d’une cérémonie de clôture. L’atelier de formation organisé conjointement par l’Organisation non gouvernementale (ONG) Lumière et le Fond des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) portait sur les techniques et stratégies de lutte contre le VIH/Sida et les Infections sexuellement transmissibles (IST).

Les questions en rapport avec la puberté, la sexualité et les grossesses précoces ont également été longuement abordées par ces jeunes volontaires qui ont symboliquement prêter serment de sensibiliser leurs camarades et leur cellule familiale sur les connaissances qu’ils ont reçus au cours de cette formation.

La chargée du programme VIH/SIDA de l’UNICEF, Malena Ndounou, a expliqué que cette opération visait à donner aux jeunes les armes nécessaires à leur propre prise de conscience et à celle de leur entourage.

«Mettez en application les connaissances que vous avez reçues et que votre engagement se transforme en actes pour freiner la propagation du sida au Gabon», a déclaré madame Ndounou lors de la cérémonie de clôture.

Le représentant du ministre de la Santé a également exhorté les jeunes à intégrer les informations reçues et à relayer le message de prévention auprès de leurs camarades de classes et de quartiers étant donné leur nouveau statut de pair-éducateur.

«Nous sommes heureux d’avoir reçu des connaissances utiles en matière de lutte contre le sida», a affirmé Laurianne, âgée de 15 ans, qui fait partie de cette promotion de jeunes pairs éducateurs.

«Le sida tue et le seul moyen de le combattre consiste à utiliser le préservatif ou à s’abstenir des rapports pour autant qu’on est jeune. Mais il n’y a pas que le sida, il ya d’autres infections sexuellement transmissibles qui prennent de l’ampleur dans notre pays, notamment les chlamydias », a ajouté Angèle, une jeune diplômée âgée de 12 ans.

L’implication de ces jeunes à la lute contre le Sida et les IST répond à la stratégie de sensibilisation de proximité mise en place par le ministère de tutelle, qui se base sur le principe que la sensibilisation doit se faire par ses pairs pour être réellement efficace.

Ce principe s’avère se vérifie particulièrement auprès des jeunes qui sont souvent en opposition aux adultes et sont en revanche très sensibles à d’autres jeunes confrontés aux même problème qu’eux au même moment de leurs vies.

Selon des chiffres officiels, le Gabon compte près de 14 000 orphelins du Sida et près de 3 000 enfants de moins de 15 ans infectés par le VIH/SIDA pour une séroprévalence nationale de 8,1%.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES