spot_imgspot_img

Gabon : 780 millions de FCFA pour les déguerpis d’Angondjé

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, René Ndemezo’o Obiang, et son homologue du Logement, de l’Habitat et de l’Urbanisme, Josué Mbadinga, ont convié le 3 décembre les occupants du site d’Angondjé pour leurs expliquer les modalités de déguerpissement et d’indemnisation. Un montant de 780 millions de francs CFA est d’ores et déjà disponible à la Trésorerie provinciale de l’Estuaire pour le dédommagement des déguerpis de cette banlieue nord de Libreville et une cellule de veille a été mise sur pied à la direction générale de l’Habitat pour les omissions et les réclamations. Les occupants du site d’Angondjé retenu pour la construction du stade par la coopération chinoise ont apaisé leurs inquiétudes depuis la mise à disposition par l’Etat gabonais d’une enveloppe de 780 millions de francs CFA pour le dédommagement des déguerpis.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, René Ndemezo’o Obiang, et le chef du département du Logement, de l’Habitat et de l’Urbanisme, Josué Mbadinga, ont convié le 3 décembre dernier à Libreville les habitants concernés pour leur expliquer les modalités de déguerpissement et les procédures d’indemnisation.

Réunis à l’auditorium de l’annexe du ministère des Finances, l’immeuble Arambo, les déguerpis d’Angondjé ont pris connaissance de la liste des indemnisés qui peuvent d’ores et déjà se rendre au guichet mis en place à cet effet à la Trésorerie provinciale de l’Estuaire pour toucher leurs droits.

«Cela fait plus de neuf mois que nous discutons à ce sujet, il est temps pour nous de parer au plus urgent et de se mettre à la construction du stade. La décision a été prise par le gouvernement», a expliqué le ministre de la Jeunesse et des Sports.

Sur les 780 millions de francs CFA décaissés, 700 millions de francs CFA sont prévus pour l’indemnisation des habitants, et 80 millions de francs CFA pour dédommager les propriétaires de plantations.

Les membres du gouvernement ont expliqué que les indemnités avaient été calculées en tenant compte des matériaux utilisés pour la construction des habitations ainsi que de la superficie des terrains occupés.

Seule reste en suspend la question du relogement, sur laquelle Josué Mbadinga a simplement annoncé qu’il aura lieu dans les meilleurs délais et que des dispositions seront prises pour que le relogement se fasse toujours dans la partie nord de la ville pour éviter les désagréments.

Il a également expliqué que les nouveaux problèmes survenus tels que l’indemnisation des tombeaux ou des terrains nus devront être portés à l’attention de la cellule de veille mise en place à la direction générale de l’Urbanisme et de l’Habitat, assorties des pièces justificatives.

Les habitants de la zone ont enfin été informés que les opérations de déguerpissements se feront en plusieurs vagues selon que les habitations sont occupées ou en construction.

La Chine s’est engagée à construire un stade de 40 000 places à Angondjé, dans la banlieue nord de Libreville, dans le cadre des préparatifs de la CAN 2012 co organisée par le Gabon et la Guinée Equatoriale. Les autorités chinoises ont simplement demandé à la partie gabonaise de prendre en charge le déguerpissement des habitants de la zone et la viabilisation du site.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES