spot_imgspot_img

Gabon: La société civile fait un plaidoyer pour la défense des Droits de l’Homme

Les acteurs de la promotion des Droits de l’Homme au Gabon, à l’occasion de la célébration mercredi, à Libreville, du 60ème anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, ont demandé au vice-premier ministre en charge des Droits de l’homme, Paul Mba Abessole, de plaider auprès de l’exécutif pour l’élaboration des mesures devant les protéger dans l’exercice de leurs activités. Selon Placide Nzogo Zué, président de la Gabonaise des groupes vulnérables, coordinateur du réseau gabonais pour la revalorisation des Droits humains et François Madzabou, président du Cercle international humanitaire de développement et de rééducation des jeunes ( CIHDRJ), « les acteurs pour la promotion des Droits de l’homme ont besoin de protection » car, ont-ils argué, certains d’entre eux sont souvent victimes de persécutions ou d’autres menaces.

Pour plus d’efficacité dans la promotion et la vulgarisation des droits de l’homme, ils ont invité le gouvernement à dynamiser la synergie avec les ONG (Organisations non gouvernementales) et les associations.

Pour faire part de ces préoccupation, ils ont en effet profité de la conférence de presse conjointement animée par la Représentante Régional du Centre des Nations Unies pour la Démocratie et les Droits de l’Homme (CNUDDH) en Afrique Centrale, Evelyne Petrus Barry, le Vice-premier ministre, ministre de la Culture, des Arts, de l’Education populaire, de la Refondation et des Droits de l’Homme, Paul Mba Abessole et par le spécialiste des Droits de l’homme du Secrétariat général de la Communauté Economiques des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), Pierre Atomo Ndong.

Le Gabon a accueilli, pour le compte de la sous-région, l’essentiel des manifestations du 60ème anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, célébrée à travers le monde sous le thème « Dignité et justice pour tous ».

Une émission consacré audit thème a lieu ce jeudi sur les ondes de la radio panafricaine Africa n°1.

La Déclaration universelle des droits de l’Homme est célébrée chaque 10 décembre, date de son adoption en 1948 à Paris, par l’Assemblée générale des Nations Unies.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES