spot_imgspot_img

Gabon : Le cri de détresse des étudiants gabonais au Brésil

N’ayant pas perçu leurs bourses depuis plus de quatre mois, les étudiants gabonais au Brésil, menacés d’expulsion de leur logement et donc de se retrouver à la rue dans un pays à l’insécurité certaine, envisagent d’assiéger leur ambassade si à la date du 20 décembre leur situation demeure inchangée. Menacés d’être expulsés de leurs logements du fait de n’avoir pas pu honorer leurs loyers depuis bientôt cinq mois, la vingtaine d’étudiants gabonais au Brésil, ont lancé, à travers un communiqué de presse publié le 9 décembre dernier, un préavis de grève qui arrivera à échéance le 20 décembre courant. Ils se plaignent de ce que, depuis quatre mois, leurs bourses n’ont pas été payées.

« Si avant le 20, nous n’avons pas la bourse, nous assiégerons notre ambassade et personne ne pourra y travailler jusqu’à ce que la bourse soit payée », mentionne le communiqué. Ces étudiants sont d’autant plus désespérés que depuis « plus de deux mois » le chef de la mission diplomatique gabonaise se trouverait à Libreville.

En octobre dernier, le collectif des étudiants gabonais au Brésil se plaignait de l’absence d’un agent de l’ambassade chargé de suivre leur dossier. Ils réclamaient alors le paiement mensuel, plutôt que trimestriel, de leurs bourses ainsi qu’un alignement de celles-ci avec celles de leurs homologues étudiant en France. Au moment de cette revendication, chaque étudiant gabonais au Brésil percevait 635.000 franc CFA. Les choses n’ont pas du changer en deux mois. De tradition, le paiement des bourses des étudiants gabonais à l’étranger se fait par trimestre. Sans doute ces étudiants ont-ils attendu un trimestre et deux mois pour lancer un tel cri d’alarme.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES