spot_imgspot_img

Gabon : Pose de la première pierre du futur lycée professionnel industriel de Bikélé

Le Premier ministre, Jean Eyeghé Ndong a procédé le 12 décembre à la pose de la première pierre du futur lycée professionnel industriel de Bikélé. Cofinancée par le Gabon et la Banque africaine de développement (BAD), la construction de ce lycée s’inscrit dans le cadre du projet d’appui au renforcement des capacités de l’enseignement technique et professionnel (Education III).
En présence de plusieurs invités, le Premier ministre, Jean Eyeghé Ndong, a procédé le 12 décembre dernier au lancement officiel des travaux de construction du lycée professionnel industriel de Bikélé, situé à 18 km de Libreville. D’un coût total de 30 milliards de francs CFA, la construction de ce lycée s’inscrit dans le cadre du projet d’appui au renforcement des capacités de l’enseignement technique et professionnel (Education III).

Le futur complexe scolaire comprendra « un bâtiment scolaire R+1 abritant tous les services administratifs y compris la bibliothèque et la cafeteria du personnel administratif et enseignant d’une superficie total limite de 499 m2 ; un bâtiment vie scolaire à rez-de-chaussée simple d’une superficie de 274 m2 abritant le foyer des élèves ; le dispensaire du lycée et le logement de l’infirmer ; un bâtiment R+1 abritant les salles de classes et qui couvre 1432 m2 ; le bâtiment des métiers du bâtiment et de génie civil 1430 m2 ; un bâtiment des ateliers des métiers de l’automobile 1430 m2 ; un bâtiment des métiers de l’agriculture et de l’élevage 1450 m2 ; les fermes expérimentales couvrent 567 m2. Celles-ci constituent par ailleurs une expérience nouvelle pour permettre à l’internat d’être quelque peu autonome. C’est-à-dire que les élèves pourront vendre et consommer leurs propres productions. Elles comprennent une bergerie, une lapinière, une porcherie, deux étangs … », a déclaré l’architecte, François Nguéma Ebane

Dans son discours introductif, Jean Eyeghé Ndong a rappelé que « La nouvelle structure de formation que le gouvernement met en place devrait emmener notre pays à réduire sa dépendance vis-à-vis des personnels et favoriser ainsi l’émergence des créateurs de petites et moyennes entreprises gabonaises. »

« Cet établissement comportera des filières pouvant faciliter aux jeunes une insertion dans le monde du travail. Notamment : génie civil, dessin, construction bâtiment, électricité bâtiment, installation sanitaire, ouvrage métallique, mécanique d’équipements motorisés, carrosserie, électromécanique, maçonnerie, production animale et végétale, la pisciculture et génie rural », a souligné le ministre de l’Enseignement technique et Professionnel, Pr. Pierre André Kombila

Le représentant de la Banque africaine de développement (BAD) au Gabon, Bassary Touré, a souhaité que « cet outil de travail qui contribue à l’amélioration des conditions de l’enseignement technique et professionnel et à l’encrage de la formation dans le monde du travail de l’économie puisse être durablement conservé. »

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES