spot_imgspot_img

Gabon: Investiture du Président Barack Obama : Réactions au Gabon (suite)

A Libreville où on continue d’enregistrer les réactions à l’investiture président Barack Obama, qui a entamé sa première journée de travail ce mercredi, GABONEWS a recueilli le sentiment de Laure Olga Gondjout, Ministre gabonais de la Communication, de la Poste, des Télécommunications et des nouvelles Technologies de l’Information. Comme en écho à l’adage qui veut que « derrière tout grand homme se cache une grande dame », Laure Olga Gondjout a tenu à relever et à saluer le rôle crucial joué par Michelle Obama dans l’ascension de son mari :
« Je voudrais tout d’abord féliciter et manifester toute mon admiration à Mme Michelle OBAMA, nouvelle première Dame des USA. Michelle Obama est un symbole de courage, de droiture, de socle moral et surtout d’adepte de la culture de l’effort que toute femme devrait pouvoir suivre. Sa foi en Dieu s’est exprimée par l’amour, le soutien pugnace et constant qu’elle a su apporter à son époux Barack pour faire face à l’adversité voire l’hostilité ».

Sur l’exemplarité du « modèle Obama » et son apport pour l’Afrique:
« Le Président OBAMA par son humilité, sa détermination à réaliser son grand dessein pour l’Amérique, devient un modèle que la jeunesse dans le monde devrait suivre, un exemple de courage, de travail, de patriotisme, de dépassement de soi. Voilà ce qu’il apportera à l’Afrique ».

L’impact de « l’effet Obama » sur la cohésion interraciale en Amérique et la cœxistence des peuples de la planète:
« L’élection du Président Obama vient à point nommé pour réconcilier les Américains entre eux, puis le peuple américain avec les autres peuples du monde ».

Et Laure Olga Gondjout de tirer une symétrie avec l’avènement du président Bongo a la magistrature suprême du Gabon :
« Je ne vous cacherais pas que j’ai eu ce sentiment un certain 2 décembre 1967… »

Avant de conclure : « Puisse Dieu les combler ainsi que leurs enfants et leur famille! »

Exprimez-vous!

  1. Effectivement, évitons de parler sans preuves. Et puis, qu’Omar Bongo couche avec ses ministres ou pas, ça ne nous regarde pas, ils font ce qu’ils veulent de leur sexe, ils sont grands!! Par contre, si coucher avec Omar Bongo pour obtenir des postes ministériels est une pratique avérée, alors là y a problèmes et on doit demander des comptes aux protagonistes. N’empêche que le débat n’est pas là mais plutôt sur ce que dit Laure Olga Gondjout sur l’investiture du Président Obama. Là dessus, je pense que la ministre perd de sa lucidité!! Oser comparer deux personnes qui ont des points de vue différent, une vision différente du monde, une approche différente de la vie en société et de la façon même dont un Président doit se comporter en société, un Président qui a été élu par tout un peuple et quelqu’un qui on le sait a tripatouillé à plusieurs reprises des élections pour être éternellement à la tête du pays. Comparer 2 dates qui n’ont pas la même importance aux yeux des gens relève de la pure fiction!!! ça s’apparente plus à du cirage de pompe!! Au Gabon comme en France c’est un sport national pour les politiques!!

  2. Je souhaite que monsieur Essigang présente ses excuses à madame la ministre Laure Olga Gondjout. Je trouve sa réaction très déplacée et inaceptable. On ne peut pas se permettre d’insulter une ministre de cette façon. De par sa fonction madame Laure Gondjout représente une institution. L’insulter c’est manqué de respect au Gouvernement dans son ensemble. Nous devons apprendre à respecter nos dirigeants. C’est aussi cela le changement! Même les membres de l’opposition ne peuvent tenir de tels propos. Madame la ministre n’a fait que féliciter et manifester son admiration pour Michelle Obama, épouse du président Barack Hussein Obama. Si monsieur Essigang veut critiquer madame la ministre alors qu’ils critiquent sa façon de mettre en pratique la politique de communication définit en conseil des ministres; qu’il tente de montrer les limites de son action politique ou plus précisément qu’il s’interroge sur les résultats de sa politique. Cependant qu’il ne se contente pas de critiquer. Ce que j’attends surtout de lui c’est qu’il accompagne ses critiques d’alternatives efficaces et très ambitieuses.
    Par ailleurs, je tiens à signaler que je n’ai aucun lien avec madame la ministre Laure Gondjout. Mais je condamne avec la plus grande fermeté tout manquement à l’égard de nos dirigeants, peu importe qu’ils s’agisse de femmes.
    Cordialement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES