spot_imgspot_img

Gabon : Les établissements de formation professionnelle privés s’unissent

Le vice-président de la Chambre de Commerce, Jean François Aveyra, a récemment organisé à Libreville une assemblée générale constitutive de la Fédération des établissements de formation professionnelle privés du pays. La centralisation de la coordination et de la supervision de ces centres de formations devrait permettre de renforcer la cohérence et la qualité des enseignements dispensés, à travers notamment la spécialisation de certains établissements et une répartition optimale des moyens didactiques. Dans le cadre du renforcement des capacités de centres de formation et de leur adéquation au marché du travail, le vice-président de la Chambre de Commerce, Jean François Aveyra, a entrepris de fédérer les centres de formation professionnelle privés du Gabon.

Les responsables de ces centres se sont récemment réunis à Libreville pour une assemblée générale constitutive de la Fédération des établissements de formation professionnelle privés du Gabon.

En centralisant l’orientation et la coordination de ces centres, la fédération devrait permettre d’asseoir une meilleure gestion de ces unités de formations et un renforcement leurs capacités didactiques.

«La création d’un tel instrument fédérateur permettra de mutualiser vos expériences, d’approfondir vos acquis, de rechercher les complémentarités entre vos diverses entités et d’accompagner des échanges avec les autres pays», a déclaré le vice-président de la Chambre de Commerce.

Les perspectives de cette initiative sont très prometteuses pour l’amélioration de la qualité des enseignements dispensés. Avec un organe de coordination et de supervision, les centres de formation professionnelle privés devraient être à même de partager leurs expériences respectives ; d’identifier les complémentarités d’enseignements ; de spécialiser des centres dans certains domaines selon les exigences du marché du travail et de déplacer vers ceux-ci les moyens didactiques nécessaires.

La gestion centralisée des ressources de ces unités de formation privées devrait également permettre une meilleure répartition des moyens et de peser davantage auprès des partenaires au développement.

La fédération des centres de formations professionnelles et techniques privés du Gabon a été placée sous la tutelle du ministre en charge de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Insertion des jeunes, le professeur André Kombila.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES