spot_imgspot_img

Gabon : Eyéghé Ndong veut du concret

A l’occasion du Conseil des ministres tenu le 22 janvier dernier à Libreville, le chef du gouvernement, Jean Eyéghé Ndong, a exhorté son équipe à concrétiser les grands chantiers de leurs départements respectifs. A cet effet, un groupe de travail a été mis en place pour la coordination de l’action gouvernementale et la facilitation des procédures de décaissement des budgets selon les projets prioritaires. Après les résultats peu concluants du gouvernement «de missions», Jean Eyéghé Ndong parviendra-t-il à des avancées concrètes avec sa nouvelle équipe «d’ouverture» ? Comme pour chaque nouvelle équipe gouvernementale, le Premier ministre a exhorté ses collègues à prendre à bras le corps les grands chantiers qui incombent à leurs portefeuilles respectifs.

Réunis en conseil le 22 janvier dernier à Libreville sous la présidence du chef de l’Etat, les ministres ont interrogé l’efficacité effective de l’action gouvernementale, au regard des difficultés rencontrées à expédier les dossiers qui s’entassent sur le bureau du gouvernement.

Jean Eyéghé Ndong a insisté sur les grands chantiers et les défis qui s’imposent à chaque département, notamment les infrastructures routières ; la réhabilitation des aéroports provinciaux ; le logement ; la santé, avec l’assurance maladie ; l’agriculture avec le défi de l’autosuffisance alimentaire ; le maintien du pouvoir d’achat ; la décentralisation ; la lutte contre la pauvreté ainsi que la politique de l’emploi.

Pour l’exécution de ces projets, les ministres ont relevé la nécessité de définir «un dispositif budgétaire correspondant aux réelles priorités du gouvernement d’ouverture. (…) Un dispositif garantissant des procédures allégées et une plus grande fluidité pour une meilleure efficacité de la dépense publique», rapporte le communiqué final du Conseil des ministres.

A cet effet, le gouvernement a jugé opportune les nouvelles dispositions annoncées par le ministre des Finances, Blaise Louembé, qui dans le cadre de l’allègement et de la simplification des procédures de financements, a récemment ramené les délais de décaissements par le Trésor public à trente jours, contre soixante auparavant.

Pour suivre l’action gouvernementale, en définir les priorités et proposer des plans de financement en conséquence, le Conseil des ministres a décidé de la mise en place immédiate d’un groupe de travail qui devra se pencher sur l’efficacité des méthodes de travail du gouvernement.

Le groupe de travail a été placé sous la présidence du ministre auprès du Premier ministre en charge de la Coordination et du suivi de l’action gouvernementale, Jean François Ndongou.

Prendront part à ses travaux le ministre des Finances, Blaise Louembé ; le ministre de la Fonction publique, Alain Mensah Zoguelet ; de l’Agriculture, Paul Biyoghe Mba ; des Transports, Sylvestre Ratanga ; le ministre en charge du Développement, Anaclé Bissiélo, et son ministre délégué, Hugues Alexandre Barro Chambrier, et le ministre de l’Intérieur, André Mba Obame.

«Les résultats des travaux dudit groupe de travail devront être soumis au Conseil sous huitaine», conclu le communiqué.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES