spot_imgspot_img

Gabon: Un accord cadre pour un Master « Génie industriel » sera signé lundi prochain entre le Gabon et la France

Le Secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur, Bertrand Mbatchi et le Président de l’Université Jean Monnet de Saint Etienne, M. Khaled Bouabdallah signeront lundi prochain, un accord cadre pour un Master « Génie industriel », au bénéfice de leur pays respectif, rapporte ce samedi une source de l’ambassade de France au Gabon.

Le projet comporte également la création à terme d’une école doctorale en Génie Industriel, de la première année de licence au doctorat, à l’Ecole normale de l’enseignement technique (ENSET) de Libreville.

« L’Université des Sciences et Techniques de Masuku, l’Ecole normale supérieure de l’enseignement technique de Libreville et l’Université Jean Monnet de Saint Etienne (France) ont décidé d’allier leurs forces et compétences afin d’établir des liens durables en vue du développement de la coopération pédagogique et scientifique et de promouvoir la recherche et les projets dans tous les domaines où réside un intérêt mutuel », indique le communiqué.

La signature de ce document pourrait permettre à cours et moyen terme de mettre en place des opérations de formation communes ou conjointes aux différentes écoles supérieurs ou universités, de favoriser la codirection des travaux de fin d’études.

Cette collaboration entre les centres de formation universitaires gabonais et français permettra également de réduire considérablement les dépenses engagées par le Gabon dans la formation des docteurs à l’étranger.
Une expérience aurait montré à cet effet que le taux de retour au pays des docteurs formés à l’étranger est très faible d’une part, et le pays ne s’approprie pas suffisamment les technologies de pointe d’autre part.
Cet accord intervient à l’heure où les établissements supérieurs prennent le virage du système Licence-Master-Doctorat, et souffrent d’un manque d’enseignants de statut du Supérieur par absence de formation doctorale dans le pays.

La cérémonie de signature sera suivie d’une rencontre entre l’Ambassadeur de France, Jean-Didier Roisin et le ministre délégué à la Recherche Scientifique et au Développement Technologique, Théophile Mba Andeme. Ils échangeront sur la qualité de la coopération franco-gabonaise en matière d’enseignement et les enjeux de la formation pour les jeunes, conclut le communiqué.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES