spot_imgspot_img

Gabon : Moïse Brou Apanga face à Bruno Ecuele Manga ce soir en ligue 2

Moïse Brou Apanga et Bruno Ecuele Manga, deux défenseurs de la sélection nationale gabonaise de football, se sont livrés le 11 février dans une interview accordée au journal français Ouest France, sur leur carrière croisée entre la sélection gabonaise et les clubs français où ils évoluent. S’ils n’ont pas pu se retrouver du même côté du terrain le 10 février dans la banlieue de Rouen où le Gabon devait rencontrer la Gambie en match amical, rencontre annulée pour des raisons climatiques, les deux joueurs se retrouvent sur la même pelouse ce 13 janvier, l’un contre l’autre, dans leur club respectif de Brest et Angers.
Messieurs, vous deviez être coéquipiers avec l’équipe du Gabon mardi et vous voilà adversaires en Ligue 2. Comment s’est passée la semaine ? Avez-vous beaucoup parlé du match, vous êtes-vous chambrés un peu ?

Moïse Brou Apanga : «Oui, on a énormément parlé de ce match. On s’est chambrés aussi. Moi je lui ai dit que ça allait être difficile pour nous mais qu’on allait tout faire pour gagner parce qu’on a besoin de points. Lui, il a rigolé et dit que, tout compte fait, que le meilleur gagne !»

Bruno Ecuele Manga : «On s’est un peu chambrés, c’est clair ! Il m’a dit qu’il ne me laisserait pas prendre les trois points vendredi».

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre copain de sélection. Son style de jeu, ses qualités, ses défauts…

BEM : «C’est un mec athlétique, puissant, très fort dans les duels, il va chercher les ballons très haut de la tête. Je crois qu’il fait beaucoup de bien à Brest. Et puis c’est un ami, Moïse. Je profite de son expérience. Je lui fais part de mon ressenti, souvent, au téléphone. A la fois sur le métier qui est le nôtre, et aussi sur l’extra-sportif. J’ai besoin de ses conseils. J’apprends beaucoup avec lui».

MBA : «Bruno, c’est un bon joueur, très talentueux. Très intelligent aussi, et c’est ce qui fait sa force. Il a aussi progressé sur le plan physique et maintenant il est très solide».

Quels conseils donnerez-vous à vos coéquipiers attaquants pour passer face à Moïse ou Bruno ?

MBA : «Sa faiblesse, c’est sur les ballons aériens ! C’est vrai qu’il est grand, mais il n’aime pas trop jouer de la tête. Je vais dire au gars d’envoyer beaucoup de centres dans la surface (rires)».

BEM : «De marquer des buts ! (rires) Je crois que quelqu’un comme Paul (Alo’o Efoulou) ou Do (Fabrice Do Marcolino) n’ont pas besoin de mes conseils».

Un pronostic sur la fin de saison de votre pote, sur son avenir… Moïse, voyez-vous Angers monter ? Bruno, voyez-vous Brest se maintenir, prétendre à une place en première partie de tableau ?

MBA : «D’abord, Angers est bien placé. Ils sont déjà presque sauvés avec 41 points. Maintenant, j’espère qu’ils vont monter pour Fabrice (Do Marcolino), et puis surtout pour Bruno. Je pense qu’il a une grande carrière devant lui parce qu’il est très talentueux. Il ira sans doute dans un grand club. On en a parlé tous les deux : il rêve de jouer à Liverpool mais il a besoin de temps de jeu, donc s’il a une opportunité dans un grand club en France, peut-être qu’il restera…»

BEM : «Même si Brest semble manquer un peu de régularité, je ne m’inquiète pas pour cette équipe. Ça devrait bien se passer pour eux. Et pour Moïse.».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES