spot_imgspot_img

Gabon : Les Marchés Publics s’offre un magazine

Le Premier ministre, Jean Eyeghé Ndong, a procédé le 3 mars à Libreville au lancement officiel du «Journal des Marchés Publics», un bimensuel destiné à informer et orienter les opérateurs économiques intéressés par les appels d’offres émis par les autorités publiques. Ce nouvel outil de communication et de sensibilisation doit permettre à la direction générale des Marchés publics de donner une meilleure visibilité aux marchés proposés par les pouvoirs publics et d’améliorer la qualité et la pertinence des réponses à ces appels d’offres.La Direction générale des Marchés publics dispose depuis ce 3 mars d’un nouvel outil de communication pour informer et orienter les opérateurs économiques et investisseurs sur les appels d’offres émis par les pouvoirs publics et de faciliter les procédures de candidature.

Le chef du gouvernement, Jean Eyeghé Ndong, président de la Commission nationale des marchés publics (CNMP), a officiellement lancé ce nouveau journal ce 3 mars à l’annexe du ministère des Finances, l’immeuble Arambo, sis au boulevard Triomphal à Libreville.

«Le journal des Marchés publics est un pilier important de notre service parce qu’il découle de l’application des dispositions du code du marché public en son article 21, mais aussi d’une exigence de nos partenaires au développement, notamment la Banque mondiale, le Fond monétaire international (FMI) et la Banque africaine de développement (BAD), qui sont les principaux partenaires au développement de la République Gabonaise», a déclaré le directeur général des Marché publics, Dieudonné Claude Dibady Mayila.

«Ce journal a pour objet essentiel de diffuser l’appel à la concurrence, tous les appels d’offres placés dans le cadre de la commande publique, ce qui s’adressera à tous les opérateurs économiques qui veulent bien soumissionner à ces commandes», a expliqué monsieur Dibay Mayila.

Il a précisé que «outre les appels d’offres, ce journal aura aussi pour objet de publier les résultats (…) afin qu’il y ait une transparence complète et qu’il n’y ait plus de confusions. Un opérateur qui s’initie dans un marché pourra officiellement être informé par ce journal des marchés publics».

Depuis l’an 2000, les autorités gabonaises ont entrepris avec le soutien de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI) un programme de réforme du cadre normatif du système d’adjudication des marchés publics pour davantage de transparence dans les procédures et d’équité dans le traitement des candidatures.

Ce journal est destiné à améliorer la pertinence des candidatures grâce aux explications et aux éclaircissements sur les procédures de soumissions de dossiers de candidature.

Le bimensuel des marchés publics tiré à 2000 exemplaires devrait être disponible dans les kiosques de Libreville et les chefs-lieux de province au prix de 3500 francs CFA.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES