spot_imgspot_img

Gabon : Laure Gondjout défend ses deux «redresseurs» des médias publics

Face au préavis de grève de huit jours déposé le 2 mars par le Syndicat des personnels de la chaîne 1 (SPC) à la tutelle, le ministre de la Communication, Laure Olga Gondjout, a annoncé dans un communiqué publié le 4 mars pour annoncer l’ouverture des négociations sur le cahier des charges des agents à compter du 5 mars.

A peine six mois après la réception de la nouvelle maison de la Radiodiffusion télévision gabonaise (RTG), les agents des deux premières chaînes publiques ont menacé le 2 mars dernier les autorités de tutelle d’un mouvement de grève pour réclamer l’amélioration de leur traitement et contester la nomination de deux nouveaux superviseurs.

«Le syndicat a déposé il y a bientôt un mois une plateforme revendicative sur la table de travail du ministre de la Communication», a rappelé le président du Syndicat des personnels de la chaîne 1 (SPC), Olivier Bakenda Mbadinga, soulignant que sur «les points d’urgence, on attendait l’examen de cette plateforme et il y a eu un silence qui n’a pas été du goût des agents de la RTG».

Rassemblés en assemblée générale le 2 mars dernier, les agents des première et deuxième chaîne publiques ont déposé un préavis de grève sur la table de la tutelle, auquel «s’est ajouté l’affectation de deux agents à la RTG qui se sont présentés comme des superviseurs», et que les agents de la RTG 1 et 2 ont interprété «comme un retour de la censure», a poursuivi Olivier Bakenda Mbadinga.

Ces deux superviseurs «sont regardants sur le contenu des programmes et des éditions d’informations. Pire encore, ils doivent poser leurs signatures sur les conducteurs», a signalé le leader syndical.

«Ces agents de la RTG tout le monde les connaît», a lancé le président du SPC, expliquant que les agents des deux premières chaînes publiques contestaient de manière consensuelle leurs capacités à assumer le rôle qui leur a été confié au regard de leurs antécédents à la RTG.

Dans un communiqué publié le 4 mars dernier, la ministre de la Communication, Laure Olga Gondjout, a rappelé que «depuis un certain temps, les auditeurs et téléspectateurs se plaignent de la qualité des émissions, notamment les journaux télévisés, par le non respect des heures de diffusion et du format habituel de ce type de programme».

Elle ajoute notamment que «des plaintes sont souvent enregistrées sur le caractère très lucratif de certains reportages, y compris de leur diffusion à l’antenne».

Dans le cadre de la politique de réforme et d’amélioration de la qualité des médias publics engagée depuis plusieurs années, la ministre de la Communication a expliqué qu’elle avait décidé «de prescrire une mission à deux experts reconnus compétents du département pour assister le directeur général dans l’élaboration de ses programmes de radiodiffusion et de télévision».

Ces deux superviseurs «ont pour mission d’aider à assurer la professionnalisation des contenus et le respect de nos valeurs de civilisation dans la production et la programmation des émissions», a poursuivi Laure Olga Gondjout.

Concernant la contestation par les agents de la procédure légale de nomination de ces agents, le ministre de tutelle a assuré qu’elle était du ressort des prérogatives du ministre, conformément «aux textes réglementaires en vigueur».

Quant à l’examen du cahier des charges des agents de la RTG 1 et 2, la ministre a enfin annoncé que «les négociations (…) s’ouvriront le 5 mars à 10 heures dans la salle de réunion du ministère dans la sérénité et le respect mutuel».

La tutelle coupe ainsi l’herbe sous le pied des grévistes, dont le poids du cahier des charges laissait penser à des velléités opportunistes dans le contexte de grève en cascade dans de nombreux secteurs et eu égard aux lourds investissements récemment consentis par la tutelle pour offrir un cadre de travail moderne et opérationnel aux agents des deux premières chaînes publiques.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES