spot_imgspot_img

Gabon: Campagne médiatique contre le président Bongo : le PDG dénonce l’acharnement des médias français

Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a fustigé, dans une déclaration de son Bureau politique ce samedi en fin de matinée à Libreville et que Gabonews publie dans son intégralité, l’acharnement des médias hexagonaux à amplifier la « campagne médiatique de déstabilisation et de dénigrement » orchestrée contre le Gabon et son président, Omar Bongo Ondimba. DECLARATION DU BUREAU POLITIQUE DU PARTI DEMOCRATIQUE GABONAIS

« Le Bureau politique du PDG, réuni le vendredi 6 mars 2009 à Libreville, constate avec le peuple gabonais ainsi que la communauté internationale, que depuis quelques mois, est menée une vaste campagne de déstabilisation orchestrée contre le Gabon et ses plus hautes autorités. Celle–ci se développe à travers un acharnement judiciaire marqué par une série de plaintes successives contre le Président Fondateur, Président de la République , Chef de l’Etat, ses collaborateurs et sa famille, au mépris du sacrosaint principe de l’autorité de la chose jugée».

«Cet acharnement judiciaire est entretenu et amplifié au travers d’une cabale infâmante de la part des médias français, faite d’attaques virulentes et portant atteinte à l’honorabilité et à la dignité des autorités et du peuple gabonais».

«Le Bureau Politique du PDG rappelle que le président de la République a toujours été soucieux et garant de la préservation des bonnes relations entre la France et le Gabon depuis son accession à la magistrature suprême et, cela, bien au-delà des changements politiques intervenus dans ce pays ami. Cette politique caractérisée par des relations privilégiées, a valu à tort au Gabon l’image d’une chasse–gardée de la France».

«De même, le peuple gabonais a toujours entretenu avec la communauté française installée et vivant au Gabon, des relations confiantes, cordiales et amicales. Le peuple gabonais ne saurait confondre les intérêts supérieurs de leur pays et ceux contraires qui guident les auteurs de cette cabale».

«Devant les agissements inqualifiables et inacceptables de personnes qui instrumentalisent à la fois les ONG ayant déposé des plaintes et les médias tant publics que privés français, le bureau politique du PDG exprime sa plus vive indignation, sa profonde réprobation et les condamne fermement».

«En conséquence, le Bureau Politique :

• Invite le peuple français et les français du Gabon à rester fidèles à l’amitié légendaire qui les unit aux gabonais et qui bénéficie à la France et au Gabon;

• Invite le peuple gabonais à faire preuve de vigilance accrue et à demeurer soucieux des intérêts fondamentaux de notre pays;

• Invite le même Peuple gabonais à ne pas se laisser abuser par les manœuvres de déstabilisation orchestrées par des acteurs qui instrumentalisent les ONG et manipulent les médias;

• Invite instamment le Gouvernement et le Parlement gabonais à réexaminer en profondeur les accords de coopération entre la France et le Gabon, afin d’opérer une « rupture » d’ailleurs préconisée par les plus hautes autorités françaises».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES