spot_imgspot_img

Atterissage forcé à l’ambassade du Gabon en France

Les informations que vous allez lire nous ont été données par le syndicat des agents de la fonction publique et personnel des finances en grève
Pour mieux comprendre notre propos, nous commencerons à présenter la diplomatie gabonaise en France.

A l’ambassade du Gabon, nous avons essentiellement 5 services (missions) :

1) L’ambassade (chancellerie) qui gère le bilatéral et présente ses lettres de créances auprès du Président de la république française ;
2) La mission de l’UNESCO (ambassadeur délégué auprès de l’UNESCO), gère le multilatéral et présente ses lettres de créance auprès du Secrétaire Général de l’UNESCO;
3) Le consulat général qui gère les affaires administratives, il présente l’exequatur, ne présente pas de lettre de créance ; Ces trois services dépendent du Ministère des affaires étrangères
4) L’attaché de la défense, gère la mission militaire et présente ses lettres de créance auprès du Ministre de la défense
5) Les services extérieurs (annexes) ne font pas partie des diplomates, avec 2 services :

– Le service financier avec un contrôleur financier
– La paierie

Ces services extérieurs dépendent du Ministère des finances

Depuis l’arrivée de la nouvelle ambassadrice, plusieurs dysfonctionnements ont été relevés et nous souhaiterons en faire part à la communauté gabonaise intérieure et extérieure.

En effet, lors de ses premières réunions, son excellence a immédiatement monté sur ses gongs en affichant une attitude ne relevant ni de l’éthique ni de la déontologie administrative :

Le non respect des textes de la déontologie administrative qui assure la séparation des missions et responsabilité entre la chancellerie et les autres services. Ses deux services sont littéralement indépendants. Il n’est pas normal de donner des ordres au personnel ne relevant pas de sa mission, cela s’appelle l’abus de pouvoir et transgression des règles déontologiques. Serait-elle devenue Ministre des affaires étrangères en donnant des ordres au consulat ? Serait-elle devenue Ministre des finances en donnant des ordres aux services extérieurs ?

Le personnel a reçu la lettre de cadrage dans laquelle le personnel diplomatique devrait être muté dans le respect des règles de l’administration pour la mobilité du personnel. Malheureusement, l’application de ces règles souffre d’une partialité à choquer les âmes sensibles éprises de justice. C’est cela que tous les Gabonais ont tant décrié et qui fait partie des stéréotypes, c’est-à-dire la géo ethnie (« géopolitique ») ou préférence ethnique. C’est ainsi que certains personnels de son ethnie ou de sa province, malgré une longue carrière de plus de 20 ans (articles 8, 9, 10, section 2 de la loi n°12/96 du 28 février 2000 portant statut particulier des fonctionnaires du secteur diplomatie : article 8 : le déroulement de la carrière des fonctionnaires du secteur diplomatie s’effectue alternativement dans les services centraux et dans les services extérieurs. La durée maximum de chaque séjour est fixée à cinq ans. Sauf décision exceptionnelle du président de la République ou du premier ministre, saisi par le ministre chargé des affaires étrangères, il ne peut être dérogé à la présente disposition ; article 9 : Les fonctionnaires nouvellement recrutés dans le secteur diplomatie ne peuvent recevoir d’affectation dans les services extérieurs qu’après leur titularisation et une ancienneté de deux ans au moins dans les services centraux ; article 10 : sauf nécessité de service dûment motivée, les décisions d’affectation et de mutation dans les services extérieurs ou de rappel dans les services centraux ne prennent effet qu’au début de la période de grandes vacances scolaires) se sont vus partialement épargné (ils restent en poste au détriment du rendement parce qu’ils appartiennent à l’ethnie de l’ambassadrice. Certaines sources pensent que ces personnes sont ses agents de renseignement.

Les injustices sont aussi flagrantes en ce qui concerne les mutations des personnels pour rapprochement d’époux. Le texte stipule que cela n’est possible que si l’un des conjoints est fait partie des services diplomatiques ou de la fonction publique et il faut être titularisé avant sa nomination. Deux cas d’injustice nous ont interpelés lors de notre enquête, c’est pour cela, sans aucune diffamation, nous nous permettons de citer des noms :

– Madame Obolo en remplacement de Monsieur Atomo (journaliste) ne rempli nullement les conditions précédentes
– Madame Epiga, nommée dans les mêmes conditions que Madame Agier, toutes les deux mariées à des Français et de nationalité française. Madame Agier a été rappelée aux services centraux tant dis que Madame Epiga reste en fonction. Deux poids, deux mesures !! cela mérite des explications.

Trop d’injustices entraîne la frustration, trop de frustrations entraîne la rancœur, trop de rancœur entraîne la haine et trop de haines peut conduire à la criminalité. Pour éviter cela, chaque Gabonais, doit mesurer, au quotidien, la portée de ses actes.

Au regard de la géo ethnie pratiquée, on a été amené à reconsidérer l’appellation ambassade du Gabon, mais plutôt ambassade du Haut Ogooué (HO) sans vouloir faire de partition avec cette province qui fait partie intégrante du Gabon depuis 1946. Ci-dessous la répartition du personnel de l’ambassade du Gabon en France en fonction de l’origine provinciale :

Chancellerie :

– Ambassadrice, Haut Ogooué (HO)
– Premier conseiller, HO
– Responsable du bureau économique, HO
– Conseiller juridique, HO
– Conseiller à la communication, HO
– Conseiller culturel, HO
– Conseiller culturel chargé des BST, HO
– Conseiller du protocole, HO
– Deuxième conseiller du protocole, HO
– Jessy Bongo Ondimba, HO
– Conseiller presse et information, HO
– Conseiller relations publiques, Woleu Ntem (WN)
– Chancelier, Ogooué Maritime (OM)
– Conseiller économique, OM
– Conseiller chargé de la Francophonie, OM
– 2 gendarmes, HO

Consulat général

– Consul général, Estuaire
– Consul, OM
– Premier vice-consul, Ngounié
– Deuxième vice-consul, Ogooué Lolo

Dans un pays avec plusieurs ethnies, quand une seule ethnie monopolise le pouvoir et impose sa suprématie, tôt ou tard ce sera la guerre civile, disait Alpha Blondy. Ce que personne ne souhaite pour notre pays. Mais trop de frustrations, trop d’injustices constituent des passerelles pouvant nous conduire indéniablement et irréversiblement vers cette voie.

Les Gabonais de cette province du président, bien qu’ayant une fibre diplomatique, ont également des capacités pour exercer dans d’autres domaines. Elle affirme lors d’une conversation avec sa secrétaire que si elle a été choisie, c’est pour son origine ethnique : « moi, je suis une pure souche des plateaux de père et mère »

Relation avec la communauté gabonaise

La communauté gabonaise en France s’attendait à mieux au regard des derniers déboires de l’ambassadeur sortant. Malheureusement, la dame de fer, s’est plutôt montrée comme la dame d’enfer. C’est ainsi que certains compatriotes sont interdits d’accès à l’ambassade. Les Gabonais ne doivent pas trainer dans les couloirs, déclara-t-il. Selon les textes en vigueur, la présence des enfants est obligatoire lors de leur inscription. C’est ainsi que les femmes se présentent avec leurs enfants au bureau de l’état civil. L’ambassadrice pense que l’ambassade n’est pas une crèche !!Il y a lieu de se demander si elle connaît bien les textes !!!

Les travaux en cours

Comme vous avez pu le constater, notre ambassade serait un bâtiment en ruine, par manque d’entretien et de mise aux normes électriques et téléphoniques et des travaux de plomberie. D’où l’initiation des travaux par l’ambassadeur sortant. Pour garantir la continuité de tous les services, le gouvernement loue actuellement un immeuble inoccupé depuis plus de deux mois pour un loyer mensuel de un million de francs CFA !!! Ce qui est incompréhensible, intolérable en cette période de crise, voire récession économique.

Sans oublier que madame d’enfer, procède au tri sélectif du personnel avant déménagement, seuls les plus proches seront prioritaires, les autres, jugés trop sales n’auront qu’à croupir dans l’immeuble en ruine.

Des solutions intelligentes existent pour une meilleure organisation et pour réduire les dépenses de l’état :

– Les travaux de câblage électrique et téléphonique peuvent se faire en maintenant le personnel dans les locaux. Ainsi, les travaux se feront par étage et on sait très bien que cet immeuble n’est pas totalement occupé. Les 6ème, 7ème et 8ème étages ne sont pas occupés sinon partiellement. Tout le 7ème étage est occupé par le fils du président, un certain Jessy Bongo, personnel de la main d’œuvre local. Il serait même devenu conseiller. Est-il possible d’avoir son CV comme l’a fait son excellence ? comment peut

– Une autre solution serait de regagner rapidement l’immeuble que l’état loue depuis plus de deux mois sans que personne ne l’occupe. Il n’y a que dans notre pays qu’on peut se permettre de dépenser inutilement 50 millions de franc CFA (600.000€) sans que cela ne choque personne. Le SMIC gabonais est de 122€ (80.000 FCFA) et cette somme est l’équivalent de 4920 SMICs !!! la location du nouvel immeuble est 800 cents millions FCFA par an (67 millions par mois) et les travaux sur l’ancien coûterait à l’état 9 milliards de FCFA par an. Le budget initial, avant son arrivée, était de 2 milliards. Comme vous le savez de nombreux personnels de la fonction publique en grève depuis quelques mois afin que l’état revalorise leurs salaires face à la vie chère.

Cette solution permettrait d’économiser, si telle est l’ambition de son excellence !

Logement et frais divers :

L’ancien ambassadeur est toujours en attente de ses BST et par conséquent, il ne peut pas libérer le logement de fonction. Ainsi, l’état paie en même temps ce logement de fonction et l’hôtel de luxe (en lieu et place de l’appartement comme son prédécesseur) de la nouvelle ambassadrice, sans oublier que son excellence doit se rendre au bureau en Mercédès, une grosse berline que l’état loue également. Avec notre excellence, l’état n’est pas prêt à faire des économies, car elle a grand goût du luxe

Attitude personnelle de son excellence

Bien qu’ayant certaines qualités (requises pour le poste qu’elle occupe) qu’elle dévoilera et que nous apprécierons prochainement, nous avons décelé quelques points que nous souhaiterions voir s’améliorer :

– Manque de respect envers ses collaborateurs. Nous tenons à rappeler que les collaborateurs ne sont pas des esclaves au service de la maîtresse. Ce sont des pères et mères de famille, responsables, disponibles au service de l’état

– Un langage parfois ordurier et pourtant titulaire d’un DEA en philosophie politique

– Elle voudrait un meilleur accueil des étrangers demandant les visas au détriment de la communauté gabonaise. Elle a oublié les accords de réciprocité de service entre les consulats exerçant au Gabon et ceux exercés par le Gabon. Autrement dit, si les Gabonais ne sont pas accueillis dans les meilleures conditions au consulat français, les Français le seront également au consulat gabonais. C’est le respect mutuel.

Ces éléments sont connus de tous y compris les usagers

Améliorations constatées lors de l’exercice de son prédécesseur :

Bien que l’ambassadeur sortant ait assez mal géré son service, la communauté gabonaise a noté quelques améliorations :

– Un meilleur accueil : convivialité, l’amabilité ;
– Une bonne réactivité : les attentes moins longues
– Respect

Par Gabonais Debout
(Soumis anonymement au BDP le 10 mars 2009)

Exprimez-vous!

  1. IL SE PASSE DES CHOSES DANS CE GABON, je me demande si nous sommes tous des Gabonais. ça changera un jour? continuez à voler ce pays, nul n’est eternel, rendez-vous de l’autre côté du miroir

  2. Tout se paie ici bas. Celui qui rend le mal par le mal, le paiera tôt ou tard.

    Arrêtez de critiquer les diplomates gabonais en fonction à paris, ce sont vos aînés et représentent votre pays à l’étranger. Un peu de respect quand même!!!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES