spot_imgspot_img

Gabon : 768 millions de francs CFA pour booster l’agriculture dans le Nord

Le Projet de développement agricole et rural (PDAR) a tenu sa première réunion statutaire le 6 mars dernier à Oyem, chef-lieu du Woleu-Ntem dans le Nord du pays, au cours de laquelle ses membres ont validé un budget de 768 millions de francs CFA pour l’exercice 2009. Cette réunion a également permis aux membres du PDAR d’adopter leur programme de travail qui doit favoriser la mise en œuvre des projets de développement agricole, notamment dans les filières du manioc, de la banane et de l’arachide.

Le Nord du pays bénéficiera en 2009 d’un fonds de 768 millions de francs CFA pour développer l’agriculture et améliorer les revenus des populations locales.

A l’occasion de leur première réunion statutaire le 6 mars dernier au siège d’Oyem, chef-lieu de la province Nord du Woleu-Ntem, les membres du Projet de développement agricole et rural (PDAR) ont adopté leur programme de travail et leur budget pour l’exercice 2009.

Installé en septembre 2008, le président du PDAR, Dieudonné Moundounga Bouanga, a annoncé que la mise en œuvre des projets retenus était étalée sur six ans. Ceux-ci concernent les filières agricoles prioritaires capables d’améliorer les revenus des populations rurales et d’améliorer la compétitivité des produits gabonais sur le marché local.

«Ce projet encadre les populations paysannes dans le domaine de l’agriculture, notamment dans celui des trois aspects retenus : le manioc, la banane et l’arachide», a expliqué le président du PDAR.

«Nous avons déjà des techniciens installés dans les villages pour un bon encadrement de proximité», a ajouté Dieudonné Moundounga Bouanga.

Le budget du PDAR devrait également servir à financer des micros projets des populations locales dans ces filières, avec un plafond d’assistance fixé à 4 millions de francs CFA.

«Il ne s’agira pas d’espèces sonnantes et trébuchantes. On pensera plutôt à doter les auteurs de ces projets de matériel et autres besoins. Pour cela, nous allons travailler avec des prestataires de services et des opérateurs mieux organisés dans ces domaines», a précisé le président du PDAR.

Le PDAR est un projet qui entre dans le cadre du Fonds international de développement rural (FIDA) et destiné aux cinq départements de la province du Woleu-Ntem, à savoir le Woleu, le Ntem, l’Okano, le Haut-Ntem et le Haut-Komo, où le PDAR devrait permettre de venir en aide à 160 villages, soit 33% de la population rurale de la province, et 28 000 personnes réparties dans 240 groupements de producteurs.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES