spot_imgspot_img

Gabon : Arrivée de la dépouille d’Edith-Lucie Bongo Ondimba à Libreville

Le corps d’Edith-Lucie Bongo Ondimba, épouse du président de la République gabonaise, décédée le 14 mars à Rabat, est arrivé à Libreville à 15 h 30 dans un vol spécial de la Royal Air Maroc. Une foule immense s’est massée à l’aéroport et tout le long du parcours du cortège, sous une chaleur étouffante, pour rendre un hommage ultime à la première dame du Gabon. La dépouille de l’épouse du Chef de l’Etat gabonais, décédée le samedi 14 mars dernier à Rabat, est arrivée à Libreville ce mercredi 18 mars dans un avion spécial de la Royal Air Maroc.

C’est à 15h30 que l’avion de la Royal Air Maroc s’est stabilisé sur le tarmac de l’aéroport de Libreville. A 16h, le cercueil d’Edith-Lucie Bongo, drapé aux couleurs de la République et transporté par des militaires est sorti de l’avion pour recevoir les honneurs militaires dans une lente procession.

Escortée par les éléments de la garde présidentielle, la dépouille de la première dame est partie de l’aéroport dix minutes plus tard pour rejoindre le palais présidentiel ou l’attendent le président Bongo, ses enfants, ses proches et plusieurs personnalités.

Une foule immense composée des officiels, des groupes socioculturels, des représentants des fédérations, des jeunes et des sympathisants du Parti démocratique gabonais (PDG), des élèves ainsi que de nombreux anonymes s’est massée à l’aéroport Léon Mba et tout le long du parcours du cortège pour rendre un ultime hommage à madame Bongo.

Le cortège est conduit par le père la disparue, le président congolais Denis Sassou Nguesso, arrivé avec son gendre à Libreville à 14 h30.

Entre l’aéroport de Libreville et le palais présidentiel, le cortège mortuaire a emprunté une sorte de corridor constitué d’une haie humaine tassée tout le long du parcours pour saluer la dépouille de celle que les Gabonais appelaient affectueusement « Maman Edith ».

La dépouille mortelle est arrivée au palais de la présidence à 17h30 où elle est exposée dans la salle d’apparats pour la veillée funèbre. Un service religieux œcuménique aura lieu demain à 14 heures après les hommages de la nation gabonaise et des délégations des pays amis.

La dépouille mortelle de madame Bongo quittera Libreville le vendredi 20 mars en fin de matinée pour Brazzaville. Elle sera ensuite transférée vers Edu, son village natal où elle sera inhumée.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES