spot_imgspot_img

Gabon : L’héritage d’Edith-Lucie Bongo Ondimba

L’épouse du chef de l’Etat gabonais, Edith-Lucie Bongo Ondimba, décédée le 14 mars dernier à Rabat, au Maroc, a été inhumée ce 22 mars à Edu, au nord du Congo, en présence des familles présidentielles gabonaise et congolaise. Elle laisse derrière elle le souvenir d’une femme engagée sur le front social, avec de nombreuses actions dans la lutte contre le Sida, l’éducation, la santé ou la prise en charge des plus démunis.

Edith-Lucie Bongo Ondimba a été inhumée ce 22 mars à Edu, le village natal de son père, le président Denis Sassou Nguesso, situé au nord du Congo.

C’est à 13h 24 et sous un soleil ardent que la dépouille de la première dame du Gabon a été descendue au fond du caveau du cimetière familial de kona kona, devant son époux, ses enfants, parents et nombreux amis inconsolables et tétanisés par la douleur.

La douleur est si vive car, celle qui s’en va et dont on ne reverra plus jamais la silhouette familière et avenante aux cotés du président Bongo Ondimba quitte les siens à fleur de l’âge. Elle venait juste d’avoir ses 45 ans le 10 mars, soit quatre jours avant son décès.

Femme engagée, femme de conviction et de caractère, elle avait encore tant à donner, notamment dans le secteur social où elle s’est investie depuis une quinzaine d’années.

L’une des œuvres les plus remarquables de la première dame du Gabon est sans doute la création de la Fondation Horizons Nouveaux, inaugurée le 21 septembre 1996 par le chef de l’Etat gabonais.

La Fondation Horizons Nouveaux a été créée pour apporter une assistance médicale et éducative spécialisée aux enfants ayant des déficiences psychomotrices.

Cette institution aux infrastructures futuristes qui s’étendent sur une superficie de 5800 m2 a été conçue pour traduire dans les faits une devise chère à Mme Édith- Lucie Bongo Ondimba: « Un enfant, un être, un avenir qui a besoin de vous ».

La Fondation s’organise autour de cinq projets fondamentaux : assurer un enseignement et une éducation pour des enfants atteint d’une déficience intellectuelle ou visuelle, créer un centre d’accueil pour promouvoir des jeunes handicapés de l’intérieur du pays, créer un pôle économique pour aider la Fondation à assurer des emplois en ateliers protégés pour handicapées, s’ouvrir sur le monde grâce à une collaboration accrue avec divers partenaires du secteurs.

Enfin, créer des structures médico-sociales et des unités gynécologiques pour limiter les risques de handicaps liés aux problèmes obstétricaux.

Edith-Lucie Bongo Ondimba est également la fondatrice du complexe scolaire Michel Dirat ouvert le 8 octobre 2000. Un complexe scolaire ultramoderne dont la vocation première est de contribuer à la formation de l’élite de demain. Michel Dirat fait partie des établissements secondaires de référence du pays.

Elle est également la promotrice de la Polyclinique El-Rapha, dont le chantier a été engagé en décembre 1998. Cette structure sanitaire de référence qui a été inauguré le 27 mai 2000 par le chef de l’Etat propose une large gamme d’offres de soin de santé.

Il s’agit notamment de radiologie, scanner, laboratoire d’analyses médicale médecine interne et spécialités soins intensifs et réanimation, maternité, gynécologie, pédiatrie chirurgie, résonance magnétique nucléaire et angiographie numérises. C’est une structure sanitaire moderne doté de services complets de consultations spécialisées, d’accueil et de traitement de haut niveau. Cet établissement est également une des structures sanitaires de référence du pays.

La première dame du Gabon y avait organisé trois grandes journées médicales en 2000, 2003 et 2005, respectivement sur le VIH/Sida, les urgences neurologiques et la cardiovasculaire, ainsi que sur le gynéco-obstétrique.

Son engagement dans la lutte contre le VIH/Sida a été exemplaire. Face à l’ampleur de ce fléau à l’échelle nationale et continentale, elle créée avec ses homologues en 2002, à Genève, l’Organisation des premières dames d’Afrique pour la lutte contre le Sida (OPDAS), et dont elle assurera avec efficacité la première présidence.

Ses plaidoyers pour la prise en charge des personnes atteintes du VIH/Sida à travers le continent et le reste du monde avaient notamment permis de mettre sur pied au Gabon les Centres de traitement ambulatoires (CTA), lesquels ont contribué largement à la baisse des coûts des antirétroviraux.

La première dame du Gabon organisait chaque 25 décembre un arbre de Noël dans les mairies d’arrondissements de Libreville et de l’intérieur du pays pour donner l’opportunité aux enfants démunis de célébrer cette fête avec des cadeaux.

Ces différentes actions constituent l’essentiel du legs d’Edith-Lucie Bongo Ondimba à ses compatriotes, surtout pour le bien-être des enfants handicapés et pour plus d’humanité aux personnes touchées par le VIH/Sida ainsi que celles démunies.

Née le 10 mars 1964 à Brazzaville et fille du président congolais Denis Sassou Nguesso, Edith-Lucie Bongo Ondimba est devenue l’épouse du chef de l’Etat gabonais avec lequel elle a eu deux enfants, une fille et un garçon, en août 1990.

Titulaire d’un doctorat en médecine et d’une spécialisation en pédiatrie, c’est une mère de famille dévouée à la cause de l’enfance en difficulté qui vient d’être arrachée à l’affection des siens à la fleur de l’âge.

Madame Edith-Lucie Bongo Ondimba était membre de l’association Médecins du monde, dont elle a présidé l’antenne au Gabon. Elle a également été présidente d’honneur de la Société gabonaise de pédiatrie et de la Société française de médecine.

Elle s’est vue décerner la Médaille de reconnaissance des laboratoires Mérieux en 1996, ainsi que la Légion d’honneur française.

Elle a également reçu des mains du Professeur Léon Schwarzenberg, président d’honneur du comité de fraternité et de solidarité, pour son action de bienfaisance en direction de l’enfance le prix «Elyssa», du nom de la reine de Carthage particulièrement célèbre pour son bon cœur.

Femme de caractère, à la fois réservée et incisive, elle aura mis son engagement sur le front social au service de l’action de son époux.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES