spot_imgspot_img

Gabon: Le Dr Eric Leroy, chercheur au CIRMF, couronné du « Prix Christophe Mérieux » 2009

La recherche gabonaise vient d’être honorée à travers l’attribution du Prix « Christophe Mérieux » 2009 par l’Institut de France au Docteur LEROY Eric, spécialiste notamment des maladies virales émergentes au Centre International de Recherches Médicales de Franceville (CIRMF), selon un communiqué reçu ce mardi par GABONEWS.

Le Dr Eric Leroy, chercheur au CIRMF, couronné du « Prix Christophe Mérieux » 2009
Pour le CIRMF, cette distinction conférée par l’Institut de France, représente un couronnement pour les travaux de recherches du lauréat sur les maladies virales émergentes et les grandes arboviroses (maladies transmises par des insectes du type moustique…) au Gabon.

L’Institut de France regroupe 5 académies (Académie Française, des Belles Lettres, Sciences, Beaux Arts, Sciences et Morales et Politiques) et décerne ce prix, d’un montant de 400.000 Euros, soit environ 260.000.000 de francs CFA, au Dr Eric Leroy pour soutenir la création d’un laboratoire mixte associant la Faculté de Médecine et le CIRMF, en vue de l’élaboration d’un pôle de diagnostic, de formation et de recherche sur les virus émergents à Libreville.

Maître de conférences, le Dr Leroy est chef d’unité des maladies virales émergentes au Centre International de Recherches Médicales de Franceville dans la province du Haut Ogooué (Sud-est).

Les recherches de son équipe ont permis, entre autres, de découvrir que la chauve-souris est le principal vecteur de transmission du virus hémorragique d’Ebola, découverte publiée, lors du 4e congrès des médecins et chercheurs spécialistes des maladies fluviales, sur les virus Ebola et Marburg (fièvre contagieuse du 26 au 28 avril 2008 dans la capitale gabonaise). Une découverte qui ouvre la voie à la prévention et au traitement de ces pathologies.

Quant au « Prix Christophe Mérieux », il fût créé en 2007 par la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux (famille d’éminents scientifiques) pour contribuer à la création dans les pays en développement de structures de santé pour la formation, le diagnostic ou encore la thérapie : « soigner, former et réinsérer » tels sont ses 3 piliers d’action.

Une fois par an, la Fondation Mérieux décerne, en association avec l’Institut de France, ce Prix à un chercheur ou à une équipe de recherche étudiant les maladies infectieuses dans les pays en développement doublé d’une dotation financière pour soutenir les travaux de recherche.

« Le Prix Mérieux a été attribué en 2008 au Professeur Ogobara Doumbo du Centre de Recherches et de Formation sur le Paludisme du Mali, un éminent spécialiste en matière de recherche sur le paludisme.

En 2008, la distinction a échu au Professeur François-Henri Nosten pour ses travaux sur le paludisme chez les femmes enceintes et les enfants en Thaïlande.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES