spot_imgspot_img

Gabon: Les travaux de construction du complexe métallurgique de Moanda, lancés par Omar Bongo Ondimba

Le Chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba a procédé mardi à Moanda ( 63 Km à l’Ouest de Franceville), à la pose de la première pierre de la construction du complexe métallurgique de la localité, a constaté le correspondant local de l’AGP.

Il s’agira pour le groupe Eramet et la compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG) de produire 20 000 tonnes de manganèse métal et 65 000 tonnes silico manganèse par année.

L’objectif à terme, pour COMILOG, est d’être compétitif face à ses concurrents et de répondre aux vœux exprimés par les autorités gabonaises de créer sur place de la valeur ajoutée à partir du gisement de manganèse de Moanda.

La construction de la centrale hydroélectrique « Grand Poubara » à 55 Km au Sud de Franceville, débutée il y a quelques mois, constitue une aubaine pour ce complexe de transformation de manganèse qui engloutira jusqu’à 40 mégawatts et dont l’investissement a été évalué à 135 milliards de FCFA issus en grande partie des fond propres de la COMILOG.

L’usine de manganèse métal emploiera 300 personnes et celle de la transformation des silices 100 personnes. Quelques quatre cents autres emplois induits pourraient être créés pour compléter ce tableau, hormis le millier d’emplois que la construction sur 4 ans de ce complexe générera, indique-t-on.

Le complexe métallurgique de Moanda permettra le traitement des minerais qui étaient jusque-là inutilisables et de rallonger la durée de vie du gisement de Moanda. Le produit semi-fini qui sortira de ces deux usines sera destiné à l’exportation.

La plus-value de cette structure industrielle permettra la modification du panorama de Moanda avec la construction de plusieurs logements et d’autres commodités prévues pour faciliter l’accueil et le quotidien des employés, gabonais pour la plupart.

L’environnement sera respecté, indique-t-on, en considération des normes en vigueur au Gabon et celles recommandées par la Banque mondiale.

La compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG S.A.), au capital de 36 128 295 000 FCFA, a été créée en 1953 et a débuté l’exploitation de manganèse en 1962.

Aux côtés d’Eramet, l’Etat gabonais est actionnaire à hauteur de 25 % de la société COMILOG.

Elle est la 2e entreprise gabonaise et le manganèse représente la 2e industrie exportatrice pour le Gabon après le pétrole. Y compris les effectifs de la SETRAG (Société d’exploitation du Transgabonais), le Groupe ERAMET emploie près de 2 900 personnes au Gabon.

COMILOG, avec une production de minerai de 3,3 millions de tonnes en 2007, est le 2e producteur mondial de manganèse à haute teneur après l’Australie.

Elle possède 27 % des réserves mondiales de manganèse riche et représente 25 % du marché mondial de ce minerai. L’actuel plateau en cours d’exploitation (Bangombé) a encore dix années de vie. D’autres plateaux encore inexploités (Okouma-Bafoula, Massengo et Yéyé) d’une superficie d’environ 100 km² représentent l’espoir sur lequel COMILOG va s’appuyer pour atteindre ses objectifs.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES