spot_imgspot_img

Gabon : Le Grand Prix du chef de l’Etat aux maraîchers de la Nyanga

Le Grand Prix du chef de l’Etat attribué chaque année à l’occasion de la fête de la femme a échu cette année à la présidente de la Coopérative des maraîchers de la Nyanga, Francine Maganga. Ce prix d’une valeur de 20 millions de francs CFA doit permettre à cette coopérative de 19 membres de développer leurs activités agricoles dans le cadre de la diversification de l’économie nationale, de la lutte contre la pauvreté en milieu rural et du défi de l’autosuffisance alimentaire.

La 12e édition du Grand Prix du chef de l’Etat a trouvé sa lauréate le 17 avril dernier à la Cité de la Démocratie, à Libreville, où le vice-premier ministre en charge de l’Environnement, Georgette Koko, a remis le prix à Francine Maganga, présidente de la Coopérative des maraîchers de la Nyanga.

Le thème retenu cette année pour ce Prix et sur la base duquel les différentes candidates devaient être évaluées c’est «l’avenir se prépare aujourd’hui». Un thème mobilisateur pour valoriser le rôle des femmes dans les nouveaux enjeux du développement agricole, économique et social.

«Elles doivent être considérées comme des actrices majeures dans la mise en œuvre de la politique agricole. De ce fait, elles devront bénéficier de tous les appuis nécessaires au développement d’une production agricole performante et compétitive», a déclaré Yolande Mbeng, au nom du ministère de l’Agriculture.

Une attestation signée du chef de l’Etat et un chèque de 20 millions de francs CFA ont été remis à Francine Maganga. Ces fonds devraient permettre à la coopérative de 19 membres de développer ses activités pour améliorer sa productivité et sa compétitivité sur le marché local.

«Avec cet argent, nous allons étendre notre périmètre d’exploitation et puis pouvoir payer nos produits nous mêmes, car avant il y avait l’Institut gabonais d’appui au développement (IGAD) qui nous apportait un secours et un appui technique. Maintenant avec les 20 millions, nous allons nous prendre en charge pour payer nos produits phytosanitaires, nos semences et tout ce dont on aura besoin», a expliqué la lauréate, Francine Maganga.

L’association de la femme ogivine (la province de l’Ogooué Ivindo) conduit par Valentine Ayenebadi a reçu un prix spécial d’encouragement de 5 millions de francs CFA pour développer ses activités de promotion des activités socio économiques des femmes.

En dehors de l’agriculture, l’hôtellerie avait été retenue pour cette édition comme thème secondaire, dans le cadre de la politique de développement du secteur touristique, et pour lequel 1148 femmes, dont 17 propriétaires d’hôtels et de motels, étaient en lice. Dans cette catégorie, le premier prix est revenu à l’auberge restaurant «Kougha» à Makokou, la capitale provinciale de l’Ogooué-Ivindo.

Le Grand Prix du chef de l’Etat gabonais est organisé chaque année et a pour objectif de faire découvrir, de valoriser et d’apporter une assistance aux différentes activités développées par les femmes gabonaises.

D’un montant de 7 millions de francs CFA au départ, le Grand Prix du président de la République est passé à 20 millions de francs CFA en 2004, lorsqu’il est remporté par une association et à 10 millions de francs CFA lorsqu’il s’agit d’une personne évoluant de manière individuelle.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES