spot_imgspot_img

Gabon: La commune de Lambaréné dotée de galeries marchandes, de trois horloges et de quatre abris-bus

Des galeries marchandes, trois horloges et quatre abris-bus ont été inaugurés samedi dernier à Lambaréné, capitale provinciale du Moyen-Ogooué, par le gouverneur de province, Jacques Denis Tsanga, en présence du ministre de la décentralisation (…) et des autorités administratives locales.

A cette occasion, le député siégeant de la commune, Henri Ndong, s’est dit heureux d’offrir à la ville de Lambaréné trois horloges qui vont devenir soit un point de repère dans l’univers de chacun et un plus pour l’embellissement de la cité, de même que quatre abris-bus qu’on peut voir à travers la ville.

Les élus de la commune Richard Auguste Onouviet et son suppléant ont voulu participer à leur manière aux efforts que la mairie déploie pour développer et embellir la commune.

Pour sa part, le 3ème maire adjoint, chargé des services Techniques, Brigitte Koumba, a présenté l’oeuvre qui est un investissement des fêtes tournantes 2003 dans le Moyen-Ogooué, un hangar qui devait servir à la vente des produits vivriers, mais devant la nécessité de gestion et de la lutte contre l’insalubrité et l’occupation anarchique des trottoirs, le conseil municipal avait décidé de le transformer en galerie marchande pour une superficie de 651 m2 comprenant 28 boxes avec un bloc sanitaire (hommes et femmes), a-t-elle indiqué.

Ces travaux de transformation ont été réalisés sur fonds propres de la mairie à hauteur de 40 millions de Fcfa, constitués d’arriérés de recouvrement et de la contribution financière du conseiller municipal, Richard Auguste Onouviet.

La construction de ce cadre d’échange qui augmente la capacité des commerçants, passant de 28 boxes en 2003 à 58 à ce jour, met fin à l’installation anarchique et à l’insalubrité dont se livraient les commerçants dans les berges de l’Ogooué, a-t-elle souligné.
Elle a aussi félicité les Petites et Moyennes entreprises gabonaises pour le travail réalisé.

Aux commerçantes, ce cadre d’échanges leur permettra d’écouler en toute sécurité leurs produits, a-t-elle ajouté.

 »Prenez-en bien soins, car la propreté, tout comme la construction de la ville est l’affaire de tous », a-t-elle conclu.

 » Grande est la joie des commerçantes en ce jour d’avoir un cadre idéal de travail », a reconnu la représentante des commerçantes, Clarisse Angué avant de demander aux commerçantes qui n’ont pas pu avoir de box de ne pas s’inquiéter, car demain sera meilleur qu’aujourd’hui avec la fin des travaux du nouveau marché de Lalala.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES