spot_imgspot_img

Gabon: « Les écritures gabonaises: histoires, thèmes et langues », nouvel ouvrage critique de la littérature gabonaise

L’Institut de recherche en sciences humaines (IRSH) et le Groupe de recherche sur l’identité littéraire négro-afriacine (GRILINA) ont commis un ouvrage collectif critique de la littérature gabonaise dont le Tome 1 s’intitule « Les Ecritures gabonaises : Histoire, thèmes et langues », a-t-on appris ce vendredi auprès des auteurs. « Les Ecritures gabonaises: Histoire, thèmes et langues », a été réalisé sous la direction du sémioticien, Pierre Ndemby Mamfoumby, en collaboration avec douze autres enseignants-chercheurs à l’Institut de recherche en sciences humaines (IRSH) de l’Université Omar Bongo (UOB) et du Groupe de recherche sur l’identité littéraire négro-africaine (GRILINA).

Interrogé par GABONEWS, Pierre Ndemby Mamfoumby, enseignant-chercheur à l’Institut de recherche en sciences humaines (IRSH) et à l’Université Omar Bongo (UOB), a fait remarquer, « qu’il n’y a pas de grande littérature sans grande critique. Si l’espace romanesque gabonais compte plus de 80 romans, le rythme de parution des ouvrages critiques est encore lent ».

Poursuivant ses explications, le chercheur a expliqué que « ce constat a fourni le point de départ de cet ouvrage et a amené les chercheurs du Groupe de recherche sur l’identité littéraire négro-afriacine (GRILINA) et les enseignants à se pencher sur cet objet essentiel pour suggérer des interprétations possibles et donner une visibilité aux textes gabonais.»

La quatrième de couverture apprend que ce livre est « destiné à servir de cours introductif à l’étude du roman gabonais ». Cet « ouvrage s’adresse aux étudiants en Lettres, mais aussi à ceux qui cherchent à comprendre les questions que pose et développe le roman gabonais ; aux formateurs de l’enseignement supérieur et secondaire, et aux critiques littéraires internationaux. »

Pour le chercheur, « à la fois bilan de la production actuelle et exposé d’un avenir scripturaire, ce livre critique est un moyen de travail individuel et collectif permettant une familiarisation aisée avec l’histoire romanesque gabonaise. Les douze articles réunis dans ce tome 1 présentent des analyses exclusivement du roman dans des thématiques et des champs disciplinaires aussi différents et variés.»

« Certaines études abordent l’histoire littéraire et critique, le discours et les personnages féminins, d’autres traitent des interférences linguistiques et des grandes problématiques actuelles abordées dans le champ littéraire francophone sous un angle sociologique, anthropologique, idéologique, politique et satirique, » a-t-il conclu.

Le livre a été publié en 2009 aux éditions Clé de Yaoundé (Cameroun). Son code ISBN est 9956-0-9128-6. L’ouvrage comporte 298 pages, partant de l’introduction générale d’Audrey Small, maître de conférence à l’Université de Sheffield (South Yorkshire) d’Angleterre, en passant par la première partie intitulée : « Histoire, critiques et réception de la littérature » jusqu’à la deuxième partie titrée : « Littérature et société ».

S’inscrivant dans la même verve critique, « Créations littéraires et artistiques au Gabon: les savoirs à l’œuvre», réalisé sous la direction du poéticien Steeve Renombo et du germaniste-comparatiste, Sylvère Mbondobari Ebamangoye, accompagnés de seize autres enseignants et chercheurs de l’UOB, de l’IRSH, des spécialistes de l’art gabonais et de la littérature africaine avait été présenté lundi 13 avril dernier à Libreville.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES