spot_imgspot_img

Gabon: Marc Ona Essangui

Le soutien dont bénéficie à Washington le président de Brainforest au Gabon, Marc Ona Essangui, ne mollit pas. Cette fois-ci, c’est directement la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, qui a adressé le 16 mars une lettre personnelle au président Omar Bongo pour lui demander de laisser Marc Ona (et son épouse) se rendre à San Francisco du 15 au 25 avril pour recevoir le Prix Goldman de l’environnement attribué en 2009 pour la défense du Parc d’Ivindo.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES