spot_imgspot_img

Gabon: Le gouvernement suspend l’importation de viande et de produits porcins jusqu’à nouvel ordre

Le ministre gabonais Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Sécurité alimentaire et développement rural, Paul Biyoghé Mba, a annoncé ce mardi à Libreville, la décision du Gouvernement de suspendre l’importation des viandes et des produits porcins jusqu’à nouvel ordre, dans une déclaration à la première chaîne de télévision nationale (RTG1). Cette décision fait suite à l’apparition de la grippe porcine au Mexique (plus de 150 décès) et son extension dans plusieurs pays du monde.

Dans une déclaration, le Ministre Paul Biyoghé Mba a porté à la connaissance des populations que « la grippe porcine infectieuse, très contagieuse, d’origine virale, affecte les porcs de tout âge. Elle est étroitement liée à la grippe humaine ».

Le patron du département de l’Elevage a souligné que « Ces infections sont la cause d’une maladie respiratoire caractérisée par la toux vectoriellement et une respiration fébrile, privée de l’appétit ».

Monsieur Biyoghé Mba a également signalé que « le taux de morbidité est de 100% mais reste généralement faible » non sans informer qu’« Il n’existe pas de vaccin spécifique contre cette grippe tant pour les porcs que pour les humains. Dans l’immédiat, il n’y a pas d’alerte ou même de prescription au Gabon ».

Cependant, le ministre a prévenu que « la consommation de viande de porc ne représente donc pour le moment aucun risque. Toutefois à titre de précaution, le gouvernement recommande la prudence aux compatriotes devant se rendre à l’étranger, notamment ceux qui vont dans les pays infectés ».

Fort de ce qui précède, le gouvernement, a-t-il indiqué «suspend l’importation de viande et de produits porcins jusqu’à nouvel ordre ».

Et que, devait-il ajouter, « des instructions ont été données aux services compétents des ministères de l’agriculture et de la santé de redoubler de prudence, de vigilance et d’intensifier les contrôles sur l’ensemble des ports, aéroports et sur toutes les frontières terrestres », avant de demander aux populations « d’appliquer plus que par le passé de simples mesures d’hygiène telles que se laver fréquemment les mains et couvrir les éternuements et les écoulements nasaux ».

Autres précautions à prendre selon le Ministre, « Le gouvernement recommande dans la mesure du possible d’éviter les grands rassemblements humains » et de « saisir les ministères de l’Agriculture et de la Santé de tous cas suspects aussi bien chez les hommes que chez les porcs ».

« A cet effet, une étude de risque sera entreprise dans les tous prochains jours », a conclu le Ministre.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, cette grippe d’origine porcine ne s’attrape pas en mangeant de la viande, mais par voie aérienne, d’homme à homme.

La température de cuisson (71°) détruit les virus et bactéries, précisent les Centres de contrôle des maladies américains (CDC).

Face au risque de propagation dans les cinq continents du virus se transmettant d’homme à homme, le vice-directeur général de l’OMS, Keiji Fukuda, a mis en garde, dimanche lors d’une conférence de presse depuis Genève en Suisse contre « le potentiel pandémique » du « nouveau virus de grippe porcine.

« La situation est grave » a- t – elle averti, « imprévisible » et « évolue vite ».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES