spot_imgspot_img

Gabon: Haut-Ogooué: Le directeur régional de santé Sud-est appelle à la reprise du travail

Le directeur régional de santé sud-est, M. Jean Baptiste Atsougou, a plaidé lundi à Franceville pour une reprise effective du travail dans les structures sanitaires de sa région, au regard des avancées significatives enregistrées dans la satisfaction des revendications du personnel de santé.

Au cours d’une rencontre avec les responsables des structures sanitaires publiques du Haut- Ogooué, M. Atsougou a annoncé la prise en compte par le gouvernement du paiement d’une prime de servitude et de risques sanitaires, une des revendications contenues dans le cahier de charges du personnel gréviste.

Il a, à cet effet, présenté à l’assistance une copie de l’arrêté fixant les montants et les modalités d’attribution de la prime de servitude et de risques sanitaires au personnel de santé exerçant dans les formations sanitaires et hospitalières du pays.

Pour M. Atsougou, au regard de cette avancée, le service minimum élargi observé devrait faire place à la reprise normale des activités dans les structures sanitaires.

 »Il faut que dans l’immédiat, le travail reprenne dans toutes nos structures sanitaires », a-t-il dit, en demandant aux médecins chefs et autres responsables de santé de relayer cette indication auprès de leurs collaborateurs afin que la sérénité revienne dans ce secteur sensible pour le bien des populations.

Il a interpellé les uns et les autres sur le fait que seuls les agents qui auront dorénavant repris du service dans leurs unités sanitaires respectives et qui auront justifié leur présence au travail, pourront prétendre à cette prime.

L’attribution de cette prime devrait être effective dès la fin du mois de mai, avec effet rétroactif au mois de janvier 2009.

Le paiement de cette prime est mensuel et est subordonné à la prise de service et à la présence effective au poste d’affectation de l’ayant droit, précise l’arrêté gouvernemental signé le 22 avril par le premier ministre, chef du gouvernement, les ministres de la santé publique et de l’hygiène publique, et de l’Economie et des finances (…) chargé de la privatisation.

A titre transitoire et durant une période de deux ans à compter de janvier 2009, la dépense relative à cette prime sera prise en charge par le budget de l’Etat, rappelle-t-on.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES