spot_imgspot_img

Gabon : Baisse du prix du passeport biométrique

Le gouvernement gabonais a pris le 7 mai des mesures visant à faciliter l’acquisition par les étudiants gabonais de nouveaux passeports biométriques dont ils avaient dénoncé le prix élevé et les négligences dans les procédures d’acquisition. Les passeports seront délivrés pour 45 000 francs CFA contre 70 000 francs CFA auparavant, et des délégations ont été mandatées par le ministère de l’Intérieur pour se rendre dans les principaux foyers étudiants de France ainsi que les principales ambassades à travers le monde.

Suite aux nombreuses plaintes adressées aux autorités par les étudiants gabonais de l’étranger, le Conseil des ministres a adopté le 7 mai dernier des mesures de facilitation pour permettre aux étudiants boursiers d’entrer en possession de leurs documents avant l’échéance du 31 décembre 2009.

Le prix du passeport biométrique a été revu à la baisse de 35,7%, revenant désormais à 45 000 francs CFA pour les adultes de plus de 6 ans contre 70 000 francs CFA initial. Pour les enfants d’1 à 6 ans, le titre de séjour a été fixé à 35 000 francs CFA.

Le Conseil des ministres a également exigé de la Direction générale de la documentation et de l’immigration (DGDI) «qu’elle prenne désormais des dispositions pour aller recueillir les différentes demandes de passeports dans les quatre villes françaises de Lyon, Bordeaux, Marseille et Rouen».

La DGDI devra également procéder à l’ouverture d’antennes dirigées par des conseillers à l’immigration dans les ambassades de Paris (France), Dakar (Sénégal), Lome (Togo), à Pretoria (Afrique du Sud), Washington (Etats-Unis), Beijing (Chine) et Ottawa (Canada).

Le ministre de l’Intérieur, André Mba Obame, a rappelé que l’entrée en vigueur le 19 février dernier des passeports biométriques répondent à «l’exigence de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) qui veut que tous les pays membres s’équipent d’un passeport sécurisé aux normes biométriques avant 2010».

La DGDI avait dû débourser 3,6 milliards de francs CFA pour acquérir le matériel nécessaire à l’établissement de ces titres de transports.

Le Conseil des ministres a demandé à cet effet au ministère des Finances «de rembourser à la DGDI les sommes dépensées par elle pour la mise en oeuvre de ce projet».

Le coût du passeport biométrique et les conditions de sa délivrance à l’étranger avaient suscité des aigreurs, notamment celles des étudiants qui estimaient que même les étudiants boursiers ne pouvaient pas facilement s’offrir ce document. En plus, les procédures d’établissement étant centralisées dans les ambassades, il leur fallait en plus de se déplacer jusqu’à l’ambassade et se plier au délai requis pour cette procédure. Un petit parcours de combattant qui n’est pas sans risque.

Le 14 avril dernier, entre Fougères (Ille-et-Vilaine) et Laval (Mayenne) près de Brest, dans le Nord-Ouest de la France, 10 étudiants gabonais se rendant à Paris pour se faire établir leurs titres de séjour ont été blessés, dont trois grièvement, à la suite d’un accident de la circulation.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES