spot_imgspot_img

Gabon: La 10ème édition de la Fête des Cultures s’est ouverte ce vendredi à Libreville

La Fête des Cultures, désormais événement culturel majeur sur le territoire gabonais, inscrite dans sa dixième édition, s’est ouverte ce vendredi à Libreville autour du thème « langues et diversité culturelle: atout pour le développement », avec différents manifestations artistiques qui mettront, pendant quatre (4) jours, en valeur les œuvres de l’esprit des communautés présentes dans le pays, mais également du Cameroun, pays invité d’honneur. Comme le précisent les organisateurs de cette dixième édition, la Fête nationale des Cultures a orienté ses vues, non plus uniquement sur le côté strictement culturel, au sens de la diffusion des œuvres issues des rites et croyances des communautés, des ouvrages des artistes etc., mais aussi, elle entend être plus pédagogique et scientifique.

A ce sujet, comme le mentionnait Justine Mintsa, président du Comité d’organisation, dans un entretien accordé récemment à GABONEWS, « trois aspects importants notamment scientifique, festif et compétitif » ont orienté l’élaboration des programmes qui s’articulent autour des conférences, des expositions, des projections de films, de théâtre, d’animations culturelles, des défilés de mode, de danse moderne et traditionnelle et des concours.

Ainsi, les spectateurs de cette rencontre du donner et du recevoir et de l’interculturalité devront dès ce vendredi, assister outre à des prestations artistiques en tout genre dans les divers sites de la capitale gabonaise, à des conférences axées sur des thématiques aussi diverses que variées.

Et à ce niveau, le caractère universel de cette initiative se fera visible, au-delà de la représentation des délégations, à travers la conférence inaugurale du professeur Théophile Obenga, égyptologue, linguiste et historien.

Le Professeur Jérôme Kwenzi Mikala, par ailleurs Maire de Tchibanga, a présenté, quant à lui, « Cinq ou cinquante: combien y a –t-il de langues au Gabon ? », avant le professeur Jules Aristides Bourdes Ogoulinguendé qui a axé sa conférence sur le thème « Plaidoirie traditionnelle : une culture de la parole » et la conclusion de l’initiateur de cette fête, l’ancien maire de Libreville, par ailleurs vice-premier ministre en charge de la Culture et de l’Education populaire, le Docteur Paul Mba Abessole.

Dans sites de l’Assemblée nationale, du Sénat, du complexe omnisports président Bongo, du Centre culturel français, à Owendo, au ministère de la culture et sur la plage du Lycée Léon Mba, l’on pourra aisément apprécier des vernissages, des expositions d’art floral, culinaire, des prestations d’artistes avec du Slam et des représentations théâtrales, ainsi que des spectacles de danse traditionnelle et un course en pirogue.

Des concours dans la quasi-totalité des disciplines permettront, lors de cette dixième édition de la Fête des Cultures, à des talents confirmés ou ne herbe de se surpasser pour remporter les différents prix en jeu.

Samedi, toutes les délégations officielles offriront une grande parade sur le Front de mer, dans le sens de la consolidation de la fraternité et du dialogue des cultures qui existe entre les peuples.

La Fête des Culture, créée en 1996, est une initiative de l’ancien maire de Libreville, Paul Mba Abessole, pour célébrer la « pluriculturel » gabonaise en rassemblant non seulement toutes les communautés du pays mais aussi celles de nations amies.

« Il faut s’enrichir de la différence de l’autre, accepter l’autre dans sa différence. La Fête des cultures, c’est la fête du partage », avait déclaré Paul Mba Abessole.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES