spot_imgspot_img

Gabon: Fait-divers / Le pasteur de l’Eglise pentecôtiste de Mouila arrêté pour coups et enlèvement de l’une de ses amantes

Guy-Joël Ogoula Essongué, 35 ans, pasteur local de l’Eglise Pentecôtiste, située dans le premier arrondissement de la commune de Mouila, a été placé vendredi dernier sous mandat de dépôt à la prison provinciale de Mouila suite aux coups et enlèvement d’une fille de 23 ans qui serait l’une de ses amantes. Les faits remontent au jeudi 28 mai dernier à 7 heures du matin. La sœur Clotilde, élève au collège privé Paul Belloni du Chaillu en classe de 1ére A1, doit se rendre à l école quand arrive le pasteur dans son véhicule de marque Toyota Corolla. Il embarque la jeune fille pour l’accompagner à destination, a-t-on appris de source policière.

Au cours du trajet, le pasteur arrache le téléphone de la fille et constate des messages d’ordre sentimental qui le mettent subitement en colère. Pour avoir des explications, il préfère aller régler leur différent à la périphérie de la ville comme ils en ont l’habitude, selon le témoignage de « l’homme de l’église ».

C’est donc à 5 km sur la route de Mimongo (À l’est de Mouila), proche du village Igouma, non loin d’un cimetière que le pasteur choisi de régler ses comptes. Au paravent, il prend soin de cacher le véhicule à quelques mètres de la route dans la broussaille.

« En ville, la rumeur était devenue persistante. On est venu ici pour éviter les mauvais regards, pour qu’elle me fournisse des explications sur les messages trouvés dans son téléphone et qu’elle a effacé par la suite », a expliqué le pasteur aux agents de la brigade de gendarmerie lors de son interrogatoire.

C’est alors que va commencer la discussion avec la sœur Clotilde qui a déclaré « Mes explications ne l’ont pas satisfait. Il a haussé le ton, je me suis jetée au sol et me suis enroulée, puis avec un morceau de bois et d’un coup sec, j’ai cassé la pare-brise ».

Ce geste va être un de trop pour le pasteur qui ne va pas digérer et va se mettre à la battre sa dulcinée, a-t-il reconnu.

Aux environs de 8 heures moins le quart, c’est un agent de la gendarmerie en civil, de passage dans la zone qui est alerté par des cris de détresse de la collégienne, « Je vais mourir… », Criait-elle.

Après avoir enlevé Clotilde de son bourreau, l’agent va ensuite interpeller le coupable à la brigade, non sans avoir procédé à son identification.

Une situation très gênante pour l’homme de Dieu, qui séance tenante, a fait son mea-culpa. « Je demande pardon à tout le peuple de Dieu, à ma femme, à ma famille et à tous ceux qui m’ont supporté, aimé et soutenu durant tout ce temps. J’ai manqué de force et j’ai failli à ma mission, priez sans cesse », a-t-il dit, préoccupé.

Depuis l’annonce de ce fait sans précédent, la nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre à travers la ville, suscitant autant de commentaire pour un homme de Dieu marié qui laisse ainsi une femme enceinte et trois enfants ,a-t-on appris.

Aujourd’hui, les fidèles de l’Eglise pentecôtiste semblent désemparés et ne comprennent pas ce qui s’est véritablement passé dans la tête de leur pasteur, respecté jusque là pour sa probité morale et aussi son sens de l’entreprenariat à l’image des travaux de finition de l’Eglise.

Exprimez-vous!

  1. hahahaha collège Paul du chaillu.tu resteras le grainier de la ville de Mouila.vive le lycée francais,tout le monde y trouve son compte.meme les pasteurs.

  2. le diable utilise nos faiblesses et particulièrement lors qu’il s’agit d’un homme de Dieu pour en faire un grand dilème. l’esprit est bien disposé mais la chaire est faible 7 fois le juste tombe 7 fois le seigneur le relève ceci veux dire que tout le monde peu tomber même si on est pasteur le problème n’est pas de tomber mais c’est de rester au sol il faut toujours se relever et reprendre la course que se pasteur demande sinsèrement pardon à Dieu qu’il s’humile les hommes pouraient ne pas comprendre ou ne pas pardonner mais notre Dieu qui sonde les coeurs qui est compatissant lent en colère et riche en bonté saura lui pardoner et batir sur des anciènnes ruines.

  3. PASTOR ALSO « CONTAINS WITHIN HIMSELF THE CONTRADICTIONS » OF COMMUNITY.

    Le Pasteur Guy-Joël Ogoula Essongué porte en lui les contradictions-le bon et le mauvais de la communauté-qu’il sert sans se ménager depuis tant d’années.

    MILANG MI SI.

  4. Dieu seul connaît son église véritable ; il y a aujourd’hui pas mal de faux prophètes et de faux pasteurs à travers la planète , notamment en Afrique où les soit-disant serviteurs de Dieu profitent de la fragilité des gens en cette période de crise sociale et économique en utilisant le nom de Dieu. La bible dit que qui a vu Dieu ne peut pêcher. Aussi vrai que Dieu existe, trois fois saint, la sainteté existe aussi chez les vrais hommes de Dieu . L’adultère est le pêché le plus abominable aux yeux de Dieu, plus est avec une jeune âme de 23 ans qui, désormais aura du mal à croire aux vertues de L’église.Puisse Dieu l’aider à ne pas perdre la foi. Que les soeurs en chrit qui craignent réellement notre seigneur Jesus-christ évitent de se retrrouver seule à seule avec les pasteurs. Satan sait profiter de ce genre de situation pour perdre les enfants de Dieu qui ne sont pas encore morts dans la chair. Je ne juge pas ce pasteur; son juge c’est Dieu, mais qu’il se repente vraiment, et porte le fardeau de réetablir ses vistimes dans la foi. Qu’il s’humilie devant Dieu, et qu’il se retire de ce ministère pastoral pour que le nom de Dieu ne soit pas blasphémé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES