spot_imgspot_img

Gabon: Une nouvelle grève de la CONASYSED paralyse les établissements scolaires publics

Les écoles publiques de la capitale gabonaise sont restées presque vides ce mardi, paralysées par la nouvelle grève des enseignants membres de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED), qui ont massivement suivit le mot d’ordre lancé la semaine dernière en vue de faire pression sur le gouvernement. Dans la quasi-totalité des établissements publics de Libreville, le constat est le même. Les responsables administratifs sont à leur poste tandis que quelques élèves déambulent, oisifs dans la cours.

Les enseignants quant à eux n’ont pas daigné faire le déplacement de leur lieur de travail afin, selon une enseignante rencontrée, sous couvert de l’anonymat, « de respecter le mot d’ordre de l’Assemblé générale ».

Face à la confusion qui règne, plusieurs élèves ont préféré rester chez eux tandis que de nombreux parents sont venus chercher les quelques enfants qui se trouvaient déjà à l’école.
En effet, cette nouvelle grève entend faire pression sur le gouvernement afin qu’il trouve des solutions aux autres points mentionnés dans le cahier de charge de la CONASYSED.

Or dans une émission diffusée la semaine dernière sur les antennes de la première chaîne de télévision nationale, un responsable du ministère de l’Education nationale avait précisé que « les réclamations trouverait des résolutions points par points et selon le contexte ».

Selon lui, « l’allocation de la rentrée scolaire ne pourrait, par exemple, pas être payée avant septembre », mois de la rentrée des classes.

Les enseignants ont perçu, la semaine écoulée, la prime d’incitation à la fonction enseignante.

« Ce qui compte pour nous, ce n’est pas la prime, mais plutôt notre situation administrative. Sur les 11 points dans le cahier de charges, on a eu gain de cause que sur un seul », a déclaré un groupe d’enseignants dans l’enceinte d’une école.

La première grève de la CONASYSED date du 6 octobre 2008, jour de la rentrée. Elle réclame entre autres la régularisation des situations administratives et l’harmonisation des salaires des enseignants recrutés avant et après 1991.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES