spot_imgspot_img

Présidentielle : Début de la révision des listes électorales au Gabon en vue de la présidentielle anticipée

L’opération de révision des listes électorales en vue de l’élection présidentielle anticipée au Gabon a débuté ce samedi sur le territoire national et à l’étranger, selon le ministère de l’Intérieur, qui précise que cette opération se poursuivra jusqu’au 21 juillet prochain.

Sont concernés par cette opération, tous les citoyens gabonais qui remplissent les conditions exigées, notamment avoir 18 ans révolus, ceux ayant été omis sur la liste sous réserve de la présentation de son certificat d’inscription et les personnes régulièrement inscrites mais dont les noms ne se trouvent pas sur la liste électorale sont également concernées, selon le ministère.

Cette opération permettra aussi de radier définitivement de la liste électorale, des électeurs décédés. Cette radiation se fera au moyen d’actes de décès présentés par les familles aux inscripteurs, a expliqué le ministre de l’Intérieur Jean-François Ndongou.

Ces listes sont désormais affichées dans les mairies d’arrondissement aussi bien à Libreville et à Owendo (sud de Libreville), et dans les préfectures, les sous-préfectures, les cantons pour ce qui concerne les zones rurales.

Pour les Gabonais vivant à l’étranger, ils devront se rendre dans les missions diplomatiques et consulaires de leurs lieux de résidence, selon M. Ndongou, qui précise que cette opération connaîtra la participation des représentants des partis politiques (opposition, majorité), ainsi que ceux de la commission nationale électorale.

La Cour constitutionnelle a décidé mercredi la tenue de l’élection présidentielle  »au plus tard le 6 septembre », en réponse au gouvernement, qui avait réclamé une prorogation des délais prévus par l’article 13 de la Constitution gabonaise.

Cette élection à tour unique verra probablement plusieurs prétendants au fauteuil présidentiel. Le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), créé par le défunt président Omar Bongo Ondimba présentera son candidat le 18 juillet prochain, selon le secrétaire général de ce parti, Faustin Boukoubi.

Plusieurs barons du PDG ont manifesté leur intention de se présenter à la présidentielle. Une dizaine de  »candidats à la candidature » du PDG, dont Ali Bongo, fils du président Bongo Ondimba, ministre de la Défense, considéré comme le mieux placé parmi d’autres prétendants comme Jean Eyéghé Ndong (Premier ministre), Casimir Oyé Mba (ministre des Mines et du Pétrole ).

Hormis ces candidatures, d’autres ont déjà été enregistrées dont celles de Victoire Lasséni Duboze, ancienne ministre du PDG qui doit se présenter en candidate indépendante. Bruno Ben-Moubamba, Porte-parole de la Société civile gabonaise, a également fait savoir jeudi qu’il sera candidat à cette présidentielle anticipée. D’autres candidatures devront être connues ce week-end, en raison des congrès extraordinaires et conseils nationaux qui se tiennent.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES