spot_imgspot_img

Congrès-présidentielle : Ouverture du 11ème congrès extraordinaire du RPG

Le président du Rassemblement pour le Gabon (RPG), Paul Mba Abessole a procédé ce samedi à Libreville à l’ouverture des travaux du 11ème congrès extraordinaire de son parti, devant une foule immense des militants.

Ce congrès d’un jour doit notamment investir le candidat du parti à la prochaine élection présidentielle prévue pour se dérouler le 6 septembre 2009 au plus tard.

Au cours de ces travaux, les congressistes venus des neuf provinces du Gabon et de l’intérieur de la province de l’Estuaire où se trouve Libreville, doivent également adopter les grandes idées à développer lors de la campagne présidentielle à venir.

Mba Abessole a indiqué que le triptyque qui fonde son projet de société à chaque élection présidentielle où il s’est présenté, à savoir ‘’école cadeau, hôpital cadeau et travail pour tous’’, sera maintenu. ‘’Mais ce projet mérite d’être révisé un peu pour une meilleure clarté des idées’’, a-t-il dit.

‘’Quand nous disons école cadeau, hôpital cadeau…, cela ne veut pas dire que des personnes doivent aller dans les écoles distribuer des livres ou dans des hôpitaux pour remettre des cartons de médicaments. Non, cela ressemble à de la corruption’’, a expliqué M. Mba Abessole, par ailleurs vice-premier ministre en charge des Droits de l’homme dans le gouvernement de transition.

‘’Ce sont les médecins eux-mêmes qui doivent remettre des médicaments disponibles dans les hôpitaux, et les maîtres mettront à la disposition des élèves des livres trouvés dans les écoles’’, a-t-il précisé, sous des salves d’applaudissements.

Le leader du RPG a dit avoir contribué à l’éclosion de l’expression des libertés et à l’instauration de la démocratie au Gabon, au prix d’une longue lutte politique.

Auparavant, les conseils provinciaux du RPG se sont succédés à la tribune pour appeler à la candidature de Paul Mba Abessole à l’élection présidentielle pour laquelle le processus a débuté, avec notamment la révision des listes électorales commencée ce samedi.

‘’Nous voulons que tu sois notre candidat, notre joker à l’élection présidentielle’’, a dit le président du comité communal de Libreville, Christian Edou Mba.

‘’Il faut que tu sois candidat. Les militants ne vont pas te lâcher’’, a ajouté M. Edzodzomo Ella, figure emblématique de la vie politique gabonaise, ancien candidat à l’élection présidentielle de 1998.

Environ une dizaine de partis amis, dont le parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), ont été invités à la cérémonie d’ouverture de ce congrès, dont les travaux s’achèvent ce samedi en début de soirée.

Parti de la majorité présidentielle, le RPG semble avoir pris l’option de se départir des contraintes de cette famille politique, régie jusque-là par une charte dite des partis de la majorité présidentielle.

Exprimez-vous!

  1. Martin Edzodzomo ella n’est-il pas membre de la Coalition du Refus de MENGARA?
    C’est vraiment du manioc ces opposants gabonais à deux balles !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES