spot_imgspot_img

Gabon : L'UA déplore quelques failles dans le vote du 30 août

La mission d’observateurs de l’Union africaine mandatée pour surveiller le déroulement de l’élection présidentielle a dénoncé ce 1er septembre des «irrégularités» dans les opérations de vote du 30 août dont les résultats officiels doivent être publiés demain. La mission de l’UA a appelé les Gabonais et les candidats au respect des résultats proclamés et au maintien du dialogue afin de préserver la stabilité du pays.

© D.R. Albert Tevoedjrè, chef de mission de la mission d’observateurs de l’UA pour l’élection présidentielle au Gabon

Alors qu’ils se félicitaient à la veille du scrutin de l’organisation «démocratique et transparente» de l’élection présdientielle, malgré les multiples appels lancés par la majorité des candidats sur l’«illégalité» du processus électoral, la mission d’observateurs de l’Union africaine (UA) a dû reconnaître les irrégularités constatées lors du vote du 30 août dernier.

Si «les opérations de vote se sont déroulées conformément aux dispositions légales», ont-ils estimé, les observateurs de l’UA ont toutefois relevé certaines «irrégularités».

Les 35 observateurs de l’UA dénoncent notamment les cas des «urnes non scellées par endroits» ; «l’absence de représentants de tous les candidats dans certains bureaux de vote visités», ou encore «la présence remarquée des forces de sécurité».

L’UA regrette également quelques failles dans l’organisation du scrutin comme «la non maîtrise des opérations de vote par certains membres des bureaux de vote» et «l’absence de scrutateurs dans certains bureaux de vote lors du dépouillement».

Au regard de la situation de tension qui prévaut au lendemain du scrutin, avec trois candidats qui revendiquent la victoire des urnes, l’UA «invite les candidats à faire confiance aux institutions compétentes de la République et à prendre acte des résultats qu’elles proclameront dans le strict respect du choix du peuple gabonais».

«La mission demande aux candidats (…) et à toute la population de veiller à préserver la paix et la démocratie au Gabon en maintenant le dialogue», a ajouté ce 1er septembre Albert Tevoedjre, le chef de la mission d’observateurs de l’UA au Gabon.

Le secrétaire géneral de l’ONU, Ban Ki-Moon, a exhorté le 31 août dernier les autorités gabonaises « de faire en sorte que la volonte du peuple soit respectée et de répondre à l’appel au calme et au sens de la responsabilite lancé par la présidente par interim du Gabon, Son Excellence Madame Rose Francine Rogombe, alors que le decompte des voix se poursuit».

Les résultats devraient être publiés le mercredi 2 septembre entre 18H00 et minuit locales selon la commission électorale nationale électorale autonome et permanente (CENAP), qui a réfuté en bloc tous les chiffres annoncés depuis hier.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES