spot_imgspot_img

Gabon: "empressement" de Sarkozy ?

L’ex-ministre de l’Intérieur gabonais André Mba Obame, candidat malheureux à l’élection présidentielle, a estimé que le président français Nicolas Sarkozy s’était « empressé » de reconnaître la victoire d’Ali Bongo, contestée par l’opposition.

« Lors des élections en Iran, le président Sarkozy a condamné et parlé de coup d’état électoral. Il a refusé de reconnaître les résultats. Au Gabon, il se passe la même chose et il s’empresse de reconnaître (…) avant même le recours au contentieux », a affirmé M. Mba Obame, arrivé deuxième du scrutin et qui revendique la victoire.

L’opposition a jusqu’à samedi pour déposer un recours devant la Cour Constitutionnelle pour espérer invalider l’élection. Pour le moment, un seul candidat, Luc Bengono Nsi, l’a fait mais les « poids lourds » attendent la veille de la date limite dans le but de ralentir l’investiture d’Ali Bongo, fils d’Omar Bongo décédé en juin.

Ali Bongo a été élu avec 41,73% des voix, André Mba Obame (25,88%) et l’opposant Pierre Mamboundou (25,22%), qui clame aussi victoire.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES