spot_imgspot_img

Diplomatie : La Guinée Equatoriale ne peut pas déstabiliser le Gabon (ambassadeur)

LIBREVILLE (AGP) – L’ambassadeur de Guinée Equatoriale au Gabon, Manuel Mbela Bama Ndong, a réaffirmé mercredi à Libreville que la Guinée Equatoriale ’’ne peut pas déstabiliser le Gabon, un pays frère’’.

’’La Guinée Equatoriale ne peut pas déstabiliser le Gabon, c’est un pays frère. C’est très grave ce qu’a dit le journaliste Sala Ngoua Beaud’’, a déclaré à la presse l’ambassadeur au sortir d’une audience avec le ministre gabonais de la Communication, Laure Olga Gondjout.

’’C’est pour démentir catégoriquement ce qu’il a dit le journaliste que je suis venu rencontrer le ministre de la Communication. Je ne sais pas s’il pense que ce qu’il a dit peut créer une tension entre les deux pays’’, a ajouté M. Mbela Bama Ndong, affirmant que la Guinée Equatoriale ne peut pas financer l’opposition gabonaise.

Interrogé sur l’affaire de l’îlot de Mbanié, l’ambassadeur a répondu : ’’tout se passe dans un contexte de paix, normal. L’affaire a été transmise à l’ONU, et c’est cet organisme qui doit jouer son rôle d’arbitrage dans cette affaire’’.

’’Je vous demande de respecter la relation entre les deux peuples, les deux Etats. Le président Omar Bongo Ondimba (chef de l’Etat gabonais décédé le 8 juin, ndlr) et Obiang Nguema (président de Guinée Equatoriale, ndlr) ont su garder les relations entre les deux pays’’, a-t-il précisé.

Depuis quelque jours, le journaliste Francis Sala Ngouah Beaud, travaillant auparavant pour la télévision privée TV+ appartenant à André Mba Obame, ex-ministre de l’Intérieur, avait affirmé que le Guinée Equatoriale a tenté de déstabiliser le Gabon.

Le journaliste, qui dit avoir participé à un certain nombre de voyages à l’étranger avec le candidat André Mba Obame, avait assuré que la Guinée équatoriale a ’’encouragé une espèce de déstabilisation du pays’’, ’’envoyé des mercenaires sur le territoire national et des officiers extérieurs qui allaient (à Port-Gentil) pour une reconnaissance du terrain’’.

L’ambassadeur de Guinée Equatoriale au Gabon avait déjà donné une conférence de presse lundi à Libreville, pour ‘’fustiger’’ les déclarations de M. Ngouah Beaud.

Un différend frontalier oppose déjà les deux pays sur trois îlots, Mbanié, Cocotier et Conga, situés à une trentaine de kilomètre au large de Libreville.

Libreville et Malabo ont porté la question à l’Organisation des nations unies qui mène une médiation depuis 2006.

Dans cette perspective, les deux pays se sont retrouvés le 27 février 2006 à Genève (Suisse), au siège des Nations Unies, pour un mini sommet dirigé par le secrétaire général des Nations Unies (ONU) de l’époque, Kofi Annan.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES