spot_imgspot_img

Gabon : Libreville dans les temps pour la CAN 2012?

La construction des différents stades qui doivent accueillir les matchs de la coupe d’Afrique des Nations 2012 serait en bonne voie, même si sur le terrain les infrastructures tardent à sortir de terre. Selon le Premier Ministre Paul Biyoghe Mba qui vient de faire le point sur l’état des différents chantiers avec les entreprises adjudicataires, des mesures seront rapidement prises pour accélérer la construction de l’ensemble des infrastructures.

A trois ans de la Coupe d’Afrique des Nations de 2012 qu’il doit accueillir avec la Guinée-Équatoriale, le Gabon fait le point sur l’avancée des travaux des stades qui devront abriter les matchs de cette compétition.

Le premier ministre chef de gouvernement, Paul Biyoghe Mba, accompagné du ministre des Sports René Ndemezo’o, a eu une séance de travail avec les entreprises adjudicataires pour faire le point sur l’état d’avancement des travaux sur l’ensemble des sites retenus.

Pour le chef du gouvernement les choses sont sur la bonne voie, en dépit le retard pris sur le calendrier de réalisation des différents chantiers. «En apparence le dossier parait traîné mais en réalité il avance parce que il y a beaucoup d’aspects qui ne sont pas visibles, tels les plans, les aspects de coordination. Ce sont des choses qui sont faites dans les bureaux d’étude et que le commun des mortels ne voit pas», a déclaré Biyoghe Mba comme pour dissiper les inquiétudes des Gabonais.

Il a par ailleurs indiqué que des mesures ont été prises afin que les travaux de l’un des stades principaux, en l’occurrence celui d’Avorbam, soient accélérés. «Très rapidement les mesures d’accompagnement vont être prises notamment en ce qui concernent l’eau, l’électricité, l’aménagement d’une route pour le transport de matériel qui doivent servir à la construction du stade» a rassuré le premier ministre.

«En ce qui concerne d’autres stades tel que celui de Franceville et d’autres sites qui ont été retenus, là également les dossiers sont en train d’être affinés. Nous allons tout faire pour que la CAN soit organisée dans les conditions les meilleurs en janvier, février 2012» a t’il ajouté.

La visite d’inspection de la CAF en mai dernier avait poussé le gouvernement à adopter un projet plus «réaliste», en décidant de revoir à la baisse le devis des infrastructures annoncées afin de pouvoir achever les travaux à temps.

Avouant tout de même le retard pris par le Gabon dans ce dossier, le premier ministre se félicite «des avancées concrètes(…) en ce qui concerne l’aménagement de la plate forme qui va accueillir le stade sino gabonais à Avorbam au nord de Libreville.»

Toutefois, les stades ne sont pas les seules constructions que doivent mener à terme et à temps le gouvernement gabonais pour accueillir avec sérénité cette grande fête du football continental. Le Gabon sera-t-il prêt? Tout dépendra de la célérité des mesures prises par le gouvernement, mais pour l’instant les infrastructures tardent à sortir de terre.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES