spot_imgspot_img

Gabon: Un proche de Mamboundou nommé au gouvernement

C’est en mi journée que le 1er gouvernement du 1er septennat de Ali Bongo Ondimba a été publié. Premier constat : composée de 30 ministres – contre 37 pour l’ancien , c’est une équipe largement remaniée qui va accompagner le tout nouveau président gabonais investi vendredi dernier. Second constat : un cadre de l’opposition historique fait partie de l’équipe publiée. Il s’agit de Jean-Félix Mouloungui. Membre de l’Union pour le Progrès du Gabon (UPG), il hérite du maroquin des Petites et moyennes entreprises et de l’Artisanat.

A en croire le RDPG, un parti d’opposition gabonais en exil, jusqu’à sa nomination, M. Mouloungui était le Représentant personnel en Europe et en Amérique du Président de l’Union pour le Progrès du Gabon (UPG), Pierre Mamboundou. Plus important encore, il était son porte-parole lors de la dernière présidentielle.

Ensuite des interrogations : Nul ne sait si les tractations pour sa nomination au sein de ce gouvernement du Président Ali Bongo Ondimba, dont l’élection reste très contestée, du moins par l’ensemble des autres candidats à la dernière présidentielle réunis au sein du « Front de Refus du Coup d’Etat électoral du Pdg» ont impliqué la direction de son parti, l’UPG.

Mais quelque soit le cas, Ali Bongo, qui n’a ainsi pas pu convaincre ses principaux adversaires de faire partie de ce gouvernement, fait manifestement sienne la technique de débauchage des cadres de l’opposition. Cette technique, faut-il le rappeler, est fort usitée dans les pays d’Afrique francophone aux présidents généralement élus à l’issue d’élections réputées frauduleuses.

L’on peut alors s’attendre à ce que, en cas d’acceptation probable de M. Mouloungui de siéger dans ce gouvernement minoritaire du Gabon, – à cette élection à un seul tour, le candidat du Pdg n’a obtenu que près de 42% des voix contre plus de 58 % pour ses adversaires réunis – qu’une bonne partie de l’énergie du parti et de l’administration présidentiels gabonais soit mobilisée dans les prochaines semaines essentiellement pour tenter d’imposer un bicéphalisme au sein de l’UPG. A défaut de convaincre son leader ainsi que quelques autres du Front de refus de siéger dans ce gouvernement dans le cadre des politiques nocives dites d’ouverture.

Dépêche du 18 octobre 2009

Voici du reste l’Intégralité du 1er gouvernement de l’ère Ali Bongo

Premier ministre : Paul Biyoghe Mba

Ministres :

Ministre de la Justice, garde des Sceaux : Anicette Nanga Origa

Ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle : Professeur Léon Zouba

Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et de la Francophonie : Paul Toungui

Ministre de la Santé, des Affaires sociales, de la Solidarité nationale et de la Famille : Alphonsine Mvié Na

Ministre des Relations avec le parlement et les Institutions constitutionnelles, de l’Intégration régionale, chargé des Droits de l’Homme : Émile Doumba

Ministre de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs : René Ndémézo’o Obiang

Ministre de la Défense nationale : Angélique Ngoma

Ministre des Eaux et forêts, de l’Environnement et du Développement durable : Martin Mabala

Ministre de l’Économie, du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme : Magloire Ngambia

Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de l’Immigration et de la Décentralisation : Jean François Ndongou

Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, Porte Parole du gouvernement : Séraphin Moundounga

Ministre du Budget, des Fonds publics et de la Fonction publique, chargé de la Réforme de l’État : Blaise Louembé

Ministre des Mines, du Pétrole et des Hydrocarbures : Julien Nkogue Békalé

Ministre des Petites et moyennes entreprises et de l’Artisanat : Jean-Félix Mouloungui

Ministre de la Communication de la Poste et de l’Économie numérique : Laure Olga Gondjoult

Ministre de l’Habitat, du Logement et de l’Urbanisme : Rufin Pacome Ondzouga

Ministre de l’Équipement, des Infrastructures et de l’Aménagement du territoire : Flavien Nziengui Nzoundou

Ministre des Transports : Rémy Ossélé Ndong

Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Prévoyance sociale : Maxime Ngohou Ifoundou

Ministre de l’Énergie et des Ressources Hydrauliques : Régis Imongault

Ministre de l’Agriculture, de l’Élevage, du Développement rural : Raymond Ndong Sima

Ministres délégués

Ministres délégués auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et de la Francophonie : Marius Jules Ogwé Bandja ; Rose Békalé

Ministre délégué auprès du Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur de la recherche scientifique et de l’innovation, Porte-Parole du gouvernement : Raphaël Ngazogué

Ministre délégué auprès de la Santé, des Affaires sociales, de la Solidarité nationale et de la Famille : Nziengui Mihindou

Ministres délégués auprès du ministre de l’Économie, du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme : Paul Boundoukou Lata et Françoise Assengone Obame

Ministre délégué auprès de ministre l’Équipement, des Infrastructures et de l’Aménagement du territoire : Jean Richard Silong

Ministre délégué auprès de ministre du Budget, des Fonds publics et de la Fonction publique, chargé de la Réforme de l’État : Christian Magnagna

NB : AGA MEDIAS est une agence de presse et d’informations indépendantes. Basée à Douala, elle est dirigée par Alex Gustave AZEBAZE, Journaliste.

Exprimez-vous!

  1. Il serait intéressant de connaître l’ancienneté dans la vie politique des nouveaux arrivants au gouvernement, et ainsi connaître leur degré de malléabilité …

  2. Mais de quoi vous parlez bande d’irréalistes!!!! Nos opposants hormis les prieres et les rêves n’ont aucunes stratégies politiques diplomatiques et meme militaire voir économique de prendre le pouvoir au Gabon. 40ans c’est pas jours. Aussi notez que les gabonais sont des trouillards (je parle bien des gabonais!) c’est triste mais c’est réalité le papier ne fais pas le concrêt!Depuis 93 ont gagne mais c une autre figure qu’on ns impose. Donc sa ne sert à rien de dénigrer PM le seul opposant véritable,versatile k ns sme on la tous abandonner pourtant il se bat chak jour, interroger le au lieu de vous faire des idées!
    Le PDG adore lorsk’il y’a confusion entre ns je vs rappel

  3. Les traites sont partout, Mba Abessolo, Oyono Aba,Mba Obame, Mouloungui,les amis de Mengara du BDP,Mambondou Mamboundou Mouyama ,certains membres de l’UGDD qui sont aujourd’hui au banc de touche. Cette situation ne nous surprend pas, ce fameux Mouluongui est connu dans tous les milieux avec sa femme comme des traites, mais le parti de l’UPG continu son combat,pour une cause juste, donner la dignité au peuple gabonais.

  4. pas mal le gouvernement espérons maintenant qu’ils se mettent au boulot! moi j’apprécie particulièrement la réduction du nombre des ministres.

    pour le proche de manboundou , on la connait au Gabon alors!!!

  5. Nous SAVONS a present quels furent ces MESSAGES SUBLIMINAUX (a la Robert Bourgi) que nous lanca Sieur Pierre Mamboundou Mamboundou, quand son soit-disant « representant PERSONNEL en France » – qui il y a encore a peine un mois de cela « insultait gaillardement » un Ali Bongo Ondimba, hantant au gre des meurtres de Port-Gentil les plateaux des chaines de Television francaises – devoile en plein jour sa VRAIE FACE et PACTISE avec le diable (juste pour le POGNON !) !

    Akie !

    Qu’avons-nous fait pour meriter de telles VERMINES – soi-disants « politicards » en herbe – je dirais meme POURRITICARDS SANS CERVELLE – DENUDES de toute INTEGRITE et vraies VALEURS MORALES ou PRINCIPES de l’HONNEUR et de la FIERTE si chers aux peuples Africains ?

    Decidement, le SYNDROME « Clemence Mezui Me Mboulou » s’est transmis a certains « dignitaires » de l’Union du Peuple/de la Pourriture (?) Gabonais/e (UPG) ! Pendant que certains remportent les ba « Prix Nobel de la Paix », d’autres de nos amis « en Rouge », eux, brillent dans le Nobel de la TARTUFFERIE et de l’HYPOCRISIE des TARES. Damn!

    Le probleme du Gabon, ce sont bien ces Gabonais – se disants eux-memes « pacifistes », « legalistes », meme « conviviaux » ZEROS, certains, tout de Rouge vetus, usant d’un langage bourre et bourbeux – vous savez ce langage si vif et POMPEUX des pompeurs pompes (!) – plein d’allocutions grammaticales biscornues juste pour nous mettre de la poudre dans les yeux !

    Malheureusement, c’est toujours le peuple qui doit en patir, des FOURBERIES de TOUS ces GIGNOLES fantaisistes, fatigues – pour certains – de marcher a pince ou de pietiner, inflige a prendre le Metro pour se rendre a des emissions de Tele ! Hein, n’est-ce pas monsieur Jean-Felix Mouloungui ! Et la prochaine fois que madame votre epouse, Miss Francoise Mouloungui, demandera encore a une compatriote Gabonaise [comme sur « Gabao Res Publica »] de CHANGER (!) son pseudonyme juste parce que celle-la a choisi « Mouloungui » (qui est son nom de famille !) comme « alias », n’oubliez pas d’ajouter aussi « Mouloungui Judas » ou « Le Tartuffe de l’UP(D)G » au passage ! SHAME on You!

    Pauvre Gabon !

    Si c’est cela que vous appelez « politique », alors ce n’est meme pas la peine ! Et dire que de BRAVES et INNOCENTS citoyens Gabonais se sont faits cribler de balles pour CA ! Damn!

    Da zhaohu,

    Wànshìtong

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES