spot_imgspot_img

Un Centre d’Information, d’Ecoute et de Conseil pour les jeunes sur la sexualité inauguré à Owendo

Le représentant du ministère de l’Education nationale, Jean Claude Moussavou, a procédé ce mardi à l’Ecole nationale d’instituteurs d’Owendo, à l’ouverture officielle du Centre d’Information, d’Ecoute et de Conseil (CIEC) pour les jeunes sur la sexualité, les infections sexuellement transmissibles (IST) et le VIH/Sida, conformément au programme de coopération 2007-2011 entre le Gabon et le Fond des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF).

La cérémonie inaugurale du CIEC a vu la présence entre autre du représentant sous régional de l’UNICEF, Dr Speciose Hakizimana, de la coordinatrice du CIEC, Didadi Marie Augustine, du manager sous régional de la compagnie pétrolière Tullow.
Dans son allocution, Mme Didadi Marie Augustine, a soutenu que « nous avons priés avec forces que ce centre puisse ouvrir ses portes pour que les jeunes aient accès aux services qui les protègent des grossesses précoces, des IST et du VIH/Sida ».

Le centre de l’ENI au même titre que celui de l’ONG Lumière, ont été mis en place dans le but de trouver des stratégies d’information, de disponibilité de toutes les heures et un suivi permanent des jeunes, afin de gagner la confiance de ceux-ci de tel sorte qu’ils soient plus aptes à se confier et à recevoir des conseils des pères et mères éducateurs de ces différents centres.

C’est dans cette optique que le Dr Speciose Hakizimana de l’UNICEF a déclaré au centre de l’ENI que, « le ministère de l’éducation nationale a créé ce centre qui sera animé par les agents de l’Etat, formés aux techniques de la Communication, de l’Information, de l’Ecoute et le Conseil.  Ces agents vont avoir la lourde tâche de faire fonctionner le centre et de s’assurer que les jeunes trouvent les informations utiles à la prévention du VIH/Sida et des IST, de s’assurer que les jeunes trouvent des oreilles attentives qui sachent les écouter et les conseiller ».

Ainsi, la création des deux centres d’Information, d’Ecoute et de Conseil pour les jeunes sur la Sexualité, les IST et le VIH/Sida s’inscrit en réalité dans la droite ligne du Plan Stratégique National de Lutte contre le Sida 2008-2012, ainsi que du Plan Opérationnel biannuel qui en découle.

Actuellement au Gabon, la prévalence infectieuse du VIH dans la population sexuellement active est de 5,9%. Cela veut dire que dans chaque groupe de 1000 personnes 6 en sont infectées.

Aussi, le Dr Hakizimana a déclaré que « pour inverser la tendance et faire baisser l’incidence de l’épidémie, rien n’est plus important et rien n’est plus efficace que la prévention chez les jeunes », avant de préciser que « nous savons trois choses sur la prévention du VIH/Sida chez les jeunes : (1) avoir l’information ne suffit pas, il faut aller au-delà, pour avoir des compétence de vie courante pour pouvoir réduire les comportement à risque ; (2) plus ils se sentent concernés par les messages de prévention et plus ils y adhèrent et en (3), la prévention du VIH/Sida ne peut pas se faire de façon isolée, mais doit faire partie d’un ensemble plus large d’éducateur sur la sexualité, sur la santé de la reproduction et sur les autres IST ».

Au total, 33 stagiaires ont été formés et ont reçus ce jeudi leurs certificats de participation, lesquels leur donnent le statut de père et mère éducateurs et la responsabilité d’éduquer les jeunes qui auront recours à ces différents centres.

Se sont des centres équipés en matériels didactiques, informatique et autres matériels entrant dans le palier de l’éducation sexuel.

Ces deux centres implantés respectivement à Libreville (ONG Lumière et Owendo dans l’enceinte de l’ENI), ont bénéficié de l’appui technique et financier de l’UNICEF ainsi que l’appui financier de TULLOW Oil Gabon à hauteur de 100 milles Euro.

Le fonctionnement du CIEC de Libreville sera assuré par l’ONG Lumière et celui d’Owendo par le ministère de l’éducation nationale et les deux seront sous la responsabilité du ministère en charge de la Santé à travers la Direction générale de la Prévention du Sida.

Ces inaugurations interviennent quelques mois après la tenue à Libreville d’un atelier de formation d’animateurs pour jeunes sur la sexualité, la santé, la reproduction, les IST et le VIH/Sida, qui s’est tenu du 23 au 27 novembre dernier à Libreville et organisé par le Ministère de l’Education Nationale et l’UNICEF.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES