spot_imgspot_img

Ngounié : Un député remet du matériel de première nécessité aux populations de son fief électoral

Le député du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) du 2ème siège du département de la Douya-Onoye (province de la Ngounié, sud), Guy Christian Ossagou a remis vendredi dernier un lot de matériel de première nécessité aux populations de son fief électoral, rapporte lundi l’AGP.

M Ossagou a profité du temps libre pour rendre une visite de courtoisie aux habitants du canton Dibadi (son fief électoral) et chercher à pérenniser l’action politique du parti dans cette contrée.

Ces produits de première nécessité composés entre autres de sac de riz, cartons de volaille, d’huile, cannettes de vin ( ), a été un geste de l’élu pour célébrer certes tard, le nouvel an 2010 avec les populations. Ces retrouvailles ont réunis les habitants des villages Migabé, Saint Martin des Apindji, Ngando, Moalo.

Hormis ces villages, le député a également festoyé avec les populations de son canton résidents à Mouila, chef-lieu de la province.

Partout où il est passé, le député a prôné un langage franc de fraternité, d’unité, de paix, excluant toute sorte de clivage dans le canton.

’’Le député est comme un enfant que vous envoyez à l’école, quand il n’y a pas de vacances vous ne verrez pas votre enfant. Or, si je viens aujourd’hui c’est parce que j’ai un temps libre et je profite pour penser à vous qui êtes mes électeurs et faire ce geste’’, a déclaré M. Ossagou.

Avant la remise du matériel, le député Ossagou a fait observer une minute de silence à l’endroit de tous ceux qui n’on pas pu voir 2010 dans la contrée ou les doubles décès du couple présidentiel Omar Bongo Ondimba.

’’Cette année est une année exceptionnelle que nous nous avons connu avec les doubles décès, les élections présidentielles puis il a fallu attendre que le nouveau président forme un gouvernement’’, a-t-il souligné.

Par ailleurs, le l’élu du 2ème siège de la Douya-Onoye a a expliqué le travail du parlement, avec en exemple, la durée de l’examen du budget qui se faisait autrefois en octobre, intervenu exceptionnellement en décembre dernier.

Il n’a pas manqué de les informer de la tenue prochaine des assises politiques du PDG à Makokou (province de l’Ogooué-Ivindo, nord-est).

’’Nous avons tenir des journées parlementaires à Makokou, c’est-à-dire que tous les parlementaires doivent se retrouver dans cette localité’’, avant de se muer en pédagogue pour expliquer aux uns et aux autres sur ce que le président, Ali Bongo Ondimba entend par le concept « d’émergence » pour son mandat.

M Ossagou a enfin rappelé aux interlocuteurs que ’’le président élu est le président de tous les gabonais, on ne change pas un pays avec un coup de bâton, donc, accompagnons-le avec nos efforts’’.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES