spot_imgspot_img

Quatre scénarios résument l’avenir possible de l’Afrique à l’horizon 2025, estime le Docteur Alioune Sall

Quatre scénarios résument l’avenir possible de l’Afrique à l’horizon 2025, estime le Docteur Alioune Sall, membre-fondateur de l’Institut Futurs Africains

En animant, ce jeudi, au Lycée International Berthe et Jean, sis dans le district d’Essassa, conjointement avec le Docteur Cheick Modibo Diarra (Directeur Microsoft Afrique), une conférence portant sur le thème « Afrique 2025 : Quels futurs possibles pour l’Afrique au Sud du Sahara », le Docteur Alioune Sall, une célébrité scientifique africaine, membre-fondateur de l’Institut Futurs Africains, a fait étalage de quatre scénarios qui, selon le conférencier, résumeraient l’avenir du continent africain d’ici à 2025, a constaté GABONEWS.

Après avoir rendu un vibrant hommage à l’ambassadeur de l’Afrique à Microsoft, Cheick Modibo Diarra en l’occurrence, le scientifique Alioune Sall se réjouira d’affirmer que le Gabon occupe une place prépondérante au niveau de son institution, avant de préciser que l’avenir du continent africain relève des domaines de la liberté, du pouvoir et des projets.

Dans cette lancée, l’orateur approfondira la réflexion pour ressortir ce que l’avenir de toute communauté repose sur trois facteurs : l’histoire (qui consiste à faire l’état des lieux), les projets (s’inscrivant dans la trajectoire des réflexions critiques), et l’évolution de l’environnement international.

Le développement de ces concepts ont conduit Alioune Sall à lister les paramètres indispensables à l’atteinte des objectifs, paramètres qui se résument aux ressources humaines selon la répartition spatiale, la pesanteur de l’économie, l’influence des structures sociales et la séparation des pouvoirs.

A ce niveau, soit dit en passant, le conférencier de marteler : « Je préfère les hommes d’Etat aux hommes politiques », justifiant son choix par le fait que les premiers misent sur la projection du mieux être de leurs populations, alors que les derniers n’ont de projets que ceux leur permettant d’assouvir des ambitions politiques à vie ou presque.

C’est alors de ces détails qu’Alioune Sall va extraire les quatre scénarios que l’Institut Futurs Afrique prévoit pour l’avenir de l’Afrique à l’orée 2025, tout en baptisant l’Afrique « les Lions ». Ces scénarios sont :

1)- Les Lions pris au piège : Signifie que nonobstant la volonté affichée par les pays africains d’aller vers le développement, ils sont toujours bloqués dans leur élan par la fragilité de leurs économies, tributaires des cours mondiaux, autrement dit la logique relationnelle.

2)- Les Lions faméliques : Explique le fait que des seigneurs de guerre risquent de faire irruption, si les conditions de blocage ne sont pas créées à temps.

3)-Les Lions sortent de la tanière : l’Afrique devra déployer de gros efforts sur le plan de l’éducation en s’appropriant les TIC. Selon Alioune Sall, cela nécessitera également la réalisation d’infrastructures adéquates, à l’effet d’affronter efficacement la conquête des économies, même si cette tendance n’est pas sans entraîner des tensions

4)- Les Lions marquent leur histoire : Malgré sa volonté affichée de se développer, l’Afrique reste soudée à ses valeurs culturelles. A ce niveau, indique le conférencier, il faut nécessairement un mariage réussi entre les actions nécessaires au développement et le conservatisme.

« Toutes les transformations véritables ne s’opèrent qu’à trois conditions, lesquelles se présentent schématiquement par un triangle ayant à son premier sommet les capacités d’explorer d’autres alternatives, au deuxième, les capacités de communiquer et à créer le désir du futur, et le troisième sommet, lui, consiste à agir avec rigueur et méthode tout en inscrivant l’action dans la durée », a conclu l’animateur.

A préciser que l’Institut Futurs Africains avait signalé, dans un document bien ficelé et transmis à Konan Bédié, la crise qui secoue actuellement la Côte-d’Ivoire. Malheureusement le destinataire de l’alerte n’y ayant pas cru, s’était permis de lacérer le courrier et de le mettre au fond de sa poubelle. Et, arriva ce qui est arrivé.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES