spot_imgspot_img

Echo après l’annonce des nouvelles mesures gouvernementales: «Le Président Ali Bongo ne cesse de nous surprendre», Nguema Mba (Citoyen gabonais)

La population gabonaise, notamment celle de la capitale, Libreville, s’est prononcée, ce vendredi, à l’issue d’un micro-trottoir, sur les grandes annonces qui ont été faites jeudi après le premier Conseil des ministres tenu à l’intérieur du pays, par le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, qui a, entre autres, personnellement mis en lumière la création de « Gabon Oil Company».

« En vérité, personne n’aurait cru le Président capable de tenir ses promesses. Le fait qu’il l’ait fait jusqu’à aujourd’hui, montre qu’il veut travailler. Cela nous met automatiquement en confiance et ce qu’il a déclaré hier au dernier Conseil des ministres, j’en suis sûr, il le réalisera également. Ce d’autant plus que ce sont des mesures positives, en parlant par exemple de la société nationale du pétrole ou encore  de l’institut supérieur de formation aux métiers du pétrole et du gaz… », a soutenu M. Nguema Mba, qui a ajouté que « le Président Ali Bongo ne cesse de nous surprendre. Qu’il continue ainsi et il aura le soutien du pays tout entier sans exception y compris les opposants ».

« Même si c’était un opposant qui avait gagné, il n’aurait pas fait ce que fait l’actuel président, alors je dis bravo !», a-t-conclu.

Au titre de ces mesures, l’on note la création d’un Institut supérieur de formation aux métiers du pétrole et du gaz à Port-Gentil, le lancement des travaux d’une nouvelle Ecole de commerce pour mieux répondre à l’adéquation formation-emploi, le renforcement des capacités des Forces de Sécurité par un concours, la création d’une  société nationale pétrolière dénommée « GABON OIL COMPANY », la création d’une caisse de relance pour rendre étanche le solde de chaque année budgétaire et la suppression de la parafiscalité, entre autres.

De son côté, Armand Nkolo, a affirmé que « c’est véritablement le président qu’il nous fallait après ces longues années d’inerties ».

«C’est vrai que le président Ali Bongo fait vraiment des efforts et on ne peut pas, même si on est opposant refuser de le lui reconnaître. Il se déploie sur tous les fronts, il fait des annonces d’envergures. C’est déjà un signe et ce que nous voulons, c’est maintenant les résultats de tous ces réformes – parce que ça se résume en réforme- dans le panier de la ménagère », a déclaré un fonctionnaire de l’Education nationale sous couvert de l’anonymat.

«On lui accorde, pour le moment un satisfécit, mais il faut des résultats. Il faut créer des emplois, il faut remplir le panier de la ménagère, il nous faut des routes et des hôpitaux…c’est ce qui nous fera vraiment dire que le président Ali Bongo a réussi son challenge. Qu’il a mis le pays dans l’émergence », a indiqué, pour sa part, un jeune bachelier, manouvre dans une société de construction.

Ainsi, pour la grande partie des Gabonais le président a su toucher le cœur du peuple gabonais et pour ce faire, le slogan « laissez nous avancer » serait très approprié pour qualifier la politique d’émergence emmenée qu’il conduit.

«Il a dit ‘’laisser nous avancer’’. Ok, maintenant qu’il a le pouvoir, c’est clair que nous devons lui laisser le temps de prouver qu’il avance, qu’on avance. Pour le moment, c’est clair qu’il y a des évolutions, même si pour le moment, c’est dur dans les foyers. Mais on a espoir que dans peu de temps, toutes ces mesures et décisions qu’il annonce vont créer des conditions d’une croissance certaine et bénéfique à tous ».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES