spot_imgspot_img

Côte d’Ivoire: Rassemblement à Abidjan de plusieurs milliers de « patriotes » pro-Gbagbo

Plusieurs milliers de partisans du président ivoirien Laurent Gbagbo ont manifesté samedi à Abidjan pour lui apporter leur soutien, après trois semaines d’une grave crise née de la dissolution par le chef de l’Etat du gouvernement et de la commission électorale.

AFP – Sia Kambou

Les manifestants étaient vêtus de T-shirts à l’effigie de M. Gbagbo ou portaient des pancartes pour dire « oui à la lutte pour une vraie liberté ».

A l’appel de Charles Blé Goudé, leader des « patriotes » pro-Gbagbo, près de 10.000 personnes, selon des journalistes sur place, se sont rassemblées dans le calme pendant plus de cinq heures dans le deuxième plus grand stade de la capitale économique ivoirienne.

Les manifestants étaient vêtus de T-shirts à l’effigie de M. Gbagbo ou portaient des pancartes pour dire « oui à la lutte pour une vraie liberté ».

« Il y a une seule bataille qui vaille la peine d’être menée, celle de la réélection de Gbagbo » lors du scrutin présidentiel reporté depuis 2005 et attendu dans les prochains mois, a lancé M. Blé Goudé.

La double dissolution décidée par le président Gbagbo a entraîné une grave crise politique, marquée par des manifestations parfois violentes de l’opposition et la mort d’au moins sept personnes lors de la répression de protestations.

Cette crise a trouvé son épilogue cette semaine avec l’entrée de l’opposition dans le nouveau gouvernement, après la mise sur pied d’une Commission électorale indépendante (CEI) renouvelée.

Le nouveau président de la CEI, Youssouf Bakayoko, membre de l’opposition, est « une personne de consensus », s’est félicité le chef des « patriotes », qui avait pourfendu le précédent patron de la commission, accusé par le camp Gbagbo de « fraude » sur la liste électorale.

Il faut à présent « changer les responsables des CEI régionales », a-t-il estimé, réclamant « des personnes de consensus » et non des « militants endurcis ».

M. Blé Goudé a été le fer de lance des manifestations pro-Gbagbo et antifrançaises aux temps forts de la crise de 2002, dont certaines ont basculé dans la violence et les pillages.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES