spot_imgspot_img

FMI/Coopération : Aider le gouvernement gabonais à mettre en place sa politique économique

Le Premier ministre Paul Biyoghé Mba a reçu, lundi dans son cabinet de travail, une délégation du Fonds monétaire international (FMI), conduite par le chef de division au département Afrique John Wakeman-Linn, afin de bénéficier de sa grande expérience dans la mise en œuvre de la bonne gouvernance sur le plan économique et financière.
‘’Nous avons besoin du FMI à tous les niveaux, non seulement en terme de financement mais également en terme de conseil’’, a appuyé le chef du gouvernement. Au sortir de la séance de travail avec la partie gabonaise, John Wakeman-Linn a indiqué que la mission du FMI au Gabon a été saisie par le président de la République pour aider le gouvernement à mettre en œuvre sa nouvelle politique économique.
La rencontre avec le Premier ministre était une opportunité pour mieux comprendre de la manière la plus approfondie, quelles sont les priorités et les objectifs du gouvernement et la stratégie qu’il va utiliser pour mettre en œuvre ses objectifs.
Au cours de la présente semaine, nous allons aborder des questions précises avec les représentants du Fonds et du pays pour comprendre le contexte dans lequel cette stratégie sera mise en œuvre à tel point qu’à la fin de la semaine, nous serons en mesure de formuler des avis au gouvernement pour lui montrer comment on peut modifier et éventuellement ajuster les politiques qui seront mises en place.
Réagissant par rapport au nouveau contexte gabonais dominé par la politique de ‘’L’avenir en confiance’’ du président Ali Bongo Ondimba laquelle garantit la sérénité et une gestion beaucoup plus rigoureuse des affaires de l’Etat, le chef de division du FMI a dit que l’institution a travaillé étroitement avec les gouvernements précédents et a l’intention de travailler de même avec le nouveau gouvernement, reconnaissant que la stratégie est un peu différente aujourd’hui, mais le FMI verra comment aider au mieux ce nouveau gouvernement.
Sur l’aide au gouvernement dans les différents projets de développement qu’attend le peuple gabonais, M. Wakeman-Linn a précisé que le FMI n’intervient pas directement dans les projets mais que son apport était considérable en conseils et avis dans la politique macroéconomique. Il donne des orientations en matière de budget, de politique monétaire, etc.
‘’ C’est très important de comprendre ce que veut le gouvernement et nous nous travaillons pour équilibrer les besoins par exemple dans la croissance des investissements, mais aussi en assurant que le déficit budgétaire est de nouveau soutenable et qu’il n’y aurait pas d’inflation’’, a-t-il conclu.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES