spot_imgspot_img

L' »Emergence » oublie les étudiants gabonais du Brésil

Une « émergence » n’arrive jamais toute seule. Voilà que le Grand Emergeur du Gabon a semblé oublier les pauvres étudiants du Brésil qui tirent le diable par la queue, désespérés qu’ils sont de n’avoir vu aucun signe des bourses de l’émergence depuis que le Biaffre émergeatoire masturbe la tête des Gabonais avec des discours submergeants à vous donner le rhume de cerveau.

Le téléphone du BDP n’a pas arrêté de sonner depuis quelques jours tellement les jeunes oubliés gabonais du Brésil, méritants de bourse comme le commande leur statut d’étudiants boursiers, ne savent plus à quel sain se vouer pour se faire entendre. Ayant pu parler au Dr. Daniel Mengara en personne, ce dernier leur a recommandé de mettre sur écrit leurs griefs que le BDP se chargera de publier sur son site, dans l’espoir de réveiller le Grand Emergeant déjà comateux du Gabon qui se pavanne actuellement de part le monde en gaspillant l’argent du Gabon chez les lobbyistes américains pour des poignées de main qui ne servent strictement rien d’autre que la grosse tête du Roi nègre assoiffé de photos aux côtés des petits blancs. Le roi nègre émergiféré du Gabon semble penser que c’est avec des photos avec des Blancs qu’on dirige un pays.

On commence à même se demander où son passés les fameux 900 milliards de budget d’investissement tant vantés par l’Emergeur en chef? Mais quand on se permet de payer 10 millions de dollars à des lobbysites pour rencontrer des Blancs qui, eux au moins, travaillent dans leur pays pour l’honneur de leur pays, on se demande où est la dignité. Ces blancs eux, sont des stars mondiales pour le travail qu’ils font pour leurs peuples. Alors, quand ces rois nègres africains se comportent comme des paparazzi à recherher des photos comme si les photos allaient en faire des hommes, on se demande ce qui passe par la tête d’émergeanimaux comme celui du Gabon.

En tous les cas, voici ci-dessous l’intégralité du petit texte désespéré que notre mouvement a reçu de nos jeunes du Brésil abandonnés à leur compte par le Grand Emergé de l’Emergence émergente, dont les grands discours ne sont finalement qu’une grossse émerjouissure que les spécialistes trouvent déjà trop pompeux pour être vrais, vu qu’on prédit déjà chez les spécialistes de Standard & Poor’s Ratings Services (S&P) qu’il ne sera même pas capable d’accomplir la moitié de ce qu’il a annoncé, une manière gentille de dire qu’il ne sera pas capable d’accomplir quoique ce soit au vu des limitations structurelles qui rendent impossible toute idée de progrès réel dans le Gabon émergé de l’Emergé. Et voilà que le Grand Emergentissime montre déjà ses limites, ne sachant pas apparemment programmer les bourses des étudiants gabonais qui continuent, comme sous feu « papa Coma », à souffrir de l’incapacité des éternels « émergeurs » du Gabon à ne fût-ce qu’assurer la constance du paiement des bourses de nos pauvres jeunes éparpillés dans le monde. Qu’est-ce que cela demande, hein, de simplement payer toutes ces bourses d’avance pour la durée d’un an?

Voici le texte de nos pauvres étudiants du Brésil en attente de l’émergence de notre Emergentisseur déclaré:

La soufrance des etudiants gabonais au bresil,
Chers freres les etudiants gabonais au bresil se sentent humilies par notre pays.Depuis deja 2005 ,les etudiants gabonais du bresil n’ont jamais eu de billet , la bourse est toujours payees en mai alors que nos cours commencent en fevrier. Il ya un mois nous avons envoyé nos resultats a l’ambassade du gabon pour etre transmis au Gabon monsieur Lignongo Bejamin , qui d’ailleurs repond comme conseiller culturel deja nous en avons pas ya 6 mois ne veux pas envoyer ces resultats. En telephonant a l’ambassade du gabon monsieur Lignogno Bejamin dit qu’il les en verrai quand il voudra alors que notre bourse est ici ya un mois. En contact avec le Gabon on nous fait entendre que nos resultats ne sont pas arrivés et qu’il fallait les envoyer en urgence pour faire un etat pour paiement.Nous avons envoyé nos resultats pas scanner mais rien il ya 2 mois. Les bourses et staes nous disent que les pays comme la france sont leur priorité. Nous avons des etudiants qui ont terminé et qui passent les moment dificils deja que le bresil nous refuse le visa travail ici comme l’etabli la convention.Nous avons un etudiant menacé de mort pour non payer son loyer alors que nous sommes dans un pays extrement violent. nous demandons juste au Gabon de prendre ses responsabilités si nous brulons l’ambassade ou si nous fermons les activités de celui ci. Nous pretendons aller a la presidence du Bresil et au affaire etrangere pour informer ce qui se passe avec nous. nous sommes ici comme des bandits alors que nous sommes arrivés ici etudier.
merci beaucoup. nous ne sommes pas responsables de ce qui va arriver.

Lettre reçue des étudiants gabonais au Brésil, mercredi 10 mars 2010.

Alors, où est le Biaffre national, Grand Emerjouisseur émergé de l’Emergence émergalomane?

Source: Bongo Doit Partir / https://www.bdpgabon.org

Exprimez-vous!

  1. SOS.SOS.
    DETOURRNEMENT DES BOURSES DES ETUDIANTS GABONAIS DE CUBA
    CUBA , avril 2010
    Detourrnement des bourses des etudiants gabonais de cuba .
    A l heure actuelle ou les autorites gabonaises parlent de GABON emergent les realitees sont tout autres sur le terrain. En effet depuis deja plus de 7 ans les etudiants gabonais de CUBA sont confrontes aux memes problemes le GABON n ayant pas de representation diplomatique dans ce pays le payement des bourses se fait par virrement bancaire. Pour la petite histoire il faut reconnaitre que depuis 7 annees succecives
    le taux de reusite des etudiants gabonais a CUBA avoisine les 99% comment expilquer que les etats des bourses de tout les 28 etudiants se font aux meme moment et que seul 10 sur 28 recoivent leurs bourses c est le cas du dernier payement de decembre 2009 , le probleme se trouverait entre les bourses et stages , les finances et le tresor ou certains individus virent ces bourses dans leurs comptes personels et cela date de plus de 7 ans la bourse etant un
    droit les
    etudiants exigent que la lumiere soit
    faite. Imaginez vous que certains etudiants et pourtant en situation reguliere n ont
    pas percus plus de 2 trimestre de l an denier alorque nous sommes deja en 2010.« nous voulons que l on nous disent qui est notre payeur car nous savons que ce dernier est a l origine de nos problemes , prive un etudiant de sa bourse c est
    un crime sachant que seul la bourse nous permet
    de subvenir a nos besoin , la direction des afffaires americaines du ministere des affaires etrangeres du GABON ne fait plus signe de vie alors que nous savons que beneficiant tous d une bourse de cooperation l ambassadeur devrait etre notre intermediaire il est pourtant venu plusieurs fois a CUBA mais il n a jamais voulu reencontré les etudiants . cette fois nous interpelons les autorites gabonaises

  2. mais pitié des pauvres.l’Afrique depuis que vous avez opté pour la rose croix la soufrance des autres pour vous est indispensalbe pour assoir vos pouvoir ocultes torturant les pauvres enfants sans issu… que dieu aide ses jeunes la..
    je voudrais juste savoir comment faire un don pour ceux la qui rentrer au Gabon a qui dois je m’adresser???

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES