spot_imgspot_img

CEMAC/ intégration régionale : créer un véritable marché commun

Le ministre chargé des relations avec le parlement et les institutions constitutionnelles Emile Doumba s’est prononcé, à l’occasion de la célébration de la deuxième journée de la communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC), pour la création d’un véritable marché commun dans la sous région.

Le ministre Emile Doumba, qui est également en charge de l’intégration régionale, , a estimé mardi dans une déclaration à la presse que ‘’la construction du marché commun dans la sous région d’Afrique centrale, passe aussi par une communication plus dynamique, mais également et surtout, par des formations adaptées, à même d’impulser une mutation des mentalités et des comportements face au défi de l’intégration régionale’’.

Emile Doumba, qui s’exprimait à l’occasion de la deuxième édition de la journée de la CEMAC, célébrée le 16 mars de chaque année, a ajouté que ‘’l’union économique recherchée à travers la CEMAC, entend réaliser plusieurs objectifs, notamment le renforcement de la compétitivité des activités économiques et financières, en harmonisant les règles qui régissent leur fonctionnement, la création d’un véritable marché commun au niveau de la sous région par l’élimination de toutes les entraves à la liberté des échanges, en favorisant la libre circulation des hommes, des biens, des capitaux et des services’’.
Selon le ministre, la communauté attend également, ‘’renforcer d’autres objectifs notamment la solidarité entre les peuples dans le respect de leurs identités nationales respectives. Elle vise aussi la paix’’. C’est dans ce cadre, a-t-il rappelé, que ‘’le Gabon, à travers l’implication personnelle du défunt Président Omar Bongo Ondimba, s’est fortement engagé dans la résolution des conflits de la sous région et même au-delà, ajoutant qu’au niveau de chaque pays membre, naturellement, cette journée est l’occasion de sensibiliser les concitoyens à la nécessité de conforter la problématique à travers toutes ses dimensions.

Le ministre Doumba a également appuyé la déclaration faite lundi dernier par le Président en exercice de la CEMAC, le Congolais Denis Sassou Nguesso, soulignant que la Communauté est passée d’une Union douanière à une Communauté Economique et Monétaire, avec des objectifs tels que l’établissement d’une véritable union entre les peuples de la sous région, et ceci pour raffermir leur solidarité géographique et humaine, c’est-à-dire bâtir non seulement une communauté des Etats, mais aussi des peuples.
Outre la déclaration du ministre Doumba, cette deuxième journée de la CEMAC a été marquée par plusieurs autres manifestations, à savoir la conférence sur le bien-fondé de la CEMAC, la diffusion de la table ronde Radiotélévisée sur la CEMAC, entre autres. Il faut dire la célébration d’une journée de la CEMAC remonte à juin 2008, lorsque les chefs d’Etat de la sous région, réunis à Yaoundé, avaient décidé d’instituer une journée du genre, pour marquer l’entrée en vigueur du Traité créant CEMAC.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES