spot_imgspot_img

Gabon/Maroc : Faire de cet axe un modèle de coopération Sud Sud

La visite d’Etat que le président Ali Bongo Ondimba a effectuée du 15 au 17 mars au Maroc a débouché sur l’engagement des deux pays à faire de leur relation un modèle de coopération Sud-Sud. Ils ont notamment encouragé les milieux d’affaires à saisir les opportunités qui s’offrent à eux, de manière à avoir une coopération économique de même niveau que les liens fraternels et historiques qui lient les dirigeants du Gabon et du Maroc.

Cette orientation que devront traduire en actes les gouvernements gabonais et marocains, instruits par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba et le roi Mohammed VI, est destinée à amener les deux pays à tirer réellement profit des opportunités qui s’offrent réciproquement à eux afin que l’excellence des relations qui lient le Gabon et le Maroc se traduise réellement par un essor des échanges commerciaux et économiques et par une présence plus accrue des entreprises et sociétés gabono-marocaine dans les deux pays.
Après plus de trois décennies de coopération intégrant plusieurs domaines, son niveau global n’équivaut guère à ce qu’il aurait dû être. Elle ne reflète pas vraiment les rapports fraternels et historiques qui lient leurs dirigeants. On s’accorde à reconnaître dans les deux capitales, Libreville et Rabat, la faiblesse des relations commerciales et économiques, en dépit des liens très étroits qu’ont entretenu pendant des années le président Omar Bongo Ondimba et le roi Hassan II, et qui se sont poursuivis avec l’actuel monarque chérifien.
Face à ce constat qu’avait, en son temps, fait son prédécesseur, il est aujourd’hui plus impérieux d’instaurer une réelle coopération bénéfique d’Etat à Etat. Le nouveau président gabonais Ali Bongo Ondimba et le roi Mohammed VI ont eu cette communauté de vues en revisitant pendant 72 heures la relation gabonaise – marocaine.
La forte tonalité économique donnée par le chef de l’Etat gabonais à sa visite, à travers la signature de cinq nouveaux accords portant sur la formation, les mines, le tourisme, les ressources hydrauliques, l’environnement et l’eau, en rencontrant les hommes d’affaires marocains à Rabat, répondait à son souhait de voir les opérateurs marocains apporter leur savoir-faire dans les domaines les plus variés pour aider le Gabon à s’engager dans l’émergence.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES