spot_imgspot_img

Après l’orage d’Oyem : 150 millions nécessaires pour la réhabilitation des installations de la SEEG

Selon le contremaître de distribution d’électricité de la Société d’Eau et d’Electricité du Gabon (SEEG) à Oyem, Kum-Ntsundu, la réhabilitation des installations de l’entreprise, après les dégâts qu’elles ont subis lors de l’orage intervenu il y a plusieurs jours dans la localité, le coût de la réhabilitation des installations de son entreprise est estimé « entre 120 et 150 millions FCA », rapporte ce lundi l’Agence Gabonaise de Presse.

Pour M. Ntsundu, la représentation locale est dans l’incapacité de restaurer ces installations sur place, et attend « tout de Libreville ». Aussi, précise-t-il, « l’achat du matériel, le transport et la main d’œuvre oscillent entre 120 et 150 millions FCA », vu l’importance des dégâts.

Toutefois, précise-t-il, après l’orage, la SEEG aurait « paré au plus pressé » et réalimenté nuitamment les zones les plus importantes, dont l’hôpital et une partie du centre-ville.

En dépit d’importantes atteintes sur la ligne principale, après des heures de travail, la station de traitement d’eau a pu être remise en service.

En début de la semaine passée, une équipe de la SEEG a procédé au nettoyage des voies de passage, où gisaient de nombreux poteaux et câbles électriques. Des travaux ont permis la remise en service du réseau basse tension, dont profite entre autres le quartier Akoakam connecté aux réseaux « très anciens ».

Aussi, M. Tsundu s’est-il félicité de la réalimentation quasi-totale de la ville. Néanmoins, il a déploré le « manque de coordination » avec les usagers.

« De nombreux clients sont restés chez eux et ne se sont pas rapprochés de nos équipes pour nous dire leur problème », a-t-il déploré.

Dans la nuit du 15 au 16 mars courant, un violent orage s’abattait sur Oyem, causant d’importants dégâts matériels. A l’heure actuelle, 200 sinistrés ont été recensés.

Une première évaluation des besoins doit être remise par le ministre de l’Intérieur, Jean-François Ndongou, au Premier ministre, Paul Biyoghé Mba. Ce rapport servira de base pour financer la construction ou la réhabilitation des habitations.

L’étude chiffrée des dégâts devrait être connue dans les prochains jours.

Source : Gabon Matin

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES