spot_imgspot_img

CAN 2012 : « Je suis déçu par ce que j’ai vu au Gabon», le Général Seyi Memene, Vice-président de la CAF

Le Vice-président de la Confédération Africaine de Football (CAF), le Général Seyi Memene, en sa qualité de Chef de délégation a déclaré au sortir de la visite d’inspection des différents stades de compétitions, d’entraînements et des hôtels, qu’il est « déçu par ce qu’il vu au Gabon», a constaté GABONEWS.

Après l’étape du Haut-Ogooué, où rien n’est encore sorti de terre, la délégation a fait le tour de quelques sites prévus dans la capitale gabonaise où, comme à l’intérieur du pays, aucune évolution ou presque n’est observable de façon concrète.

A ces sites, la délégation gabonaise a introduit trois (3) sites non prévus comme stades d’entraînement, à savoir, les deux stades de sibang, ceux de 105 et de l’OPT, dans le but comme à Franceville, de pallier les manquements observés sur les sites officiels, parmi lesquels quelques uns n’ont pas été inspectés entre autres, celui de l’INJS, en raison de la non évolution des travaux.

Aussi, les nombreux aménagements sont-ils effectués sur « le dos » de la CAF notamment la construction des villas en lieu et place des hôtels dans la quasi-totalité des sites, la visite des structures non privées ne figurant pas sur la feuille de route présentée à la CAF et bien évidement la lenteur des travaux susceptible de ne pas tenir les délais, sont autant de choses qui ont offusqué les représentant de l’Institution panafricaine de football.

Ainsi, les représentants de la plus haute instance du football en Afrique, ne se sont-ils pas gênés de faire savoir avec la manière, leur déception. A cet effet, selon le président de la commission inspection de la CAF, Amr Shaheen, « le plus énervant, c’est le fait de nous faire visiter les sites non prévus sur la feuille de route sans nous aviser », tout en ajoutant : « Nous ne sommes pas venus pour être baladés comme des moutons », visiblement hors de lui.

Il est cependant à noter que les différents architectes et responsables de sociétés adjudicatrices rencontrés sur les sites visités ont affirmé pouvoir livrer les chantiers dans les délais, nonobstant le fait que sur certains chantiers, ceux-ci sont fixés à 27 mois, sachant que la compétition devant démarrer en janvier 2012, les infrastructures doivent être livrées six (6) mois avant la compétition pour des essais concrets.

Le chef de la délégation de la CAF a indiqué qu’il ferait une déclaration demain (mercredi) au sortir de la rencontre avec le ministre des Sports.

Ce séjour de la CAF intervient deux semaines après une visite de ces mêmes sites, par le ministre des Sports René Ndemezo’o Obiang, qui a reconnu qu’ « il reste encore beaucoup de travail à faire, mais le stade sera livré en Octobre 2011 ».

Exprimez-vous!

  1. Je crois qu’il faut laisser la Guinee organisé la competition, elle en a les moyens, c’est vraiment une honte pour le Gabon. Nous sommes habitiués au bricolage. L’on pensait etre sur la voie d’une nouvelle ere, ce dont j’avais oublié c’est que le fils d’un serpent ne peux-etre un lézard , c’est bien sûr un autre serpent. C’est dire que le rafistolage est vraiment devenu chromosomique chez nos princes qui nous dirigent. AMO a bien raison, on ira sans nul doute vers un coup d’Etat à la nigerienne

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES