spot_imgspot_img

Organisation Can 2012 : La Caf donne deux mois de “sursis” au Gabon

Le Gabon devra accueillir dans deux ans la Coupe d’Afrique des nations (Can) conjointement avec son voisin immédiat, la Guinée-Equatoriale. Mais, une telle organisation exige des infrastructures, notamment des stades. Ce qui manque encore le plus au Gabon. Une délégation de la Confédération africaine de football (Caf) qui s’est rendue sur place, a constaté un retard inquiétant dans l’évolution des travaux.

‘Nous avons estimé, compte tenu de ce que nous avons vu sur place, de refaire une nouvelle inspection dans deux mois pour situer les uns et les autres sur la capacité du Gabon à organiser ou non la Can 2012’, a déclaré le vice-président de la Caf, le Général Seyi Memene, mercredi dernier, au sortir d’un entretien avec le ministre gabonais des Sports, René Ndemezo’o Obiang. Avant d’ajouter : Nnous entendons y revenir et, à l’issue de cette quatrième inspection, la commission d’inspection de la Caf fera un rapport exhaustif’. Selon le site officiel gabonais qui donne l’information, l’organisation de la vingt-huitième édition de la Can ‘serait compliquée pour la partie gabonaise qui est désormais assujettie, via un sursis de deux mois imposé par la mission d’inspection de la Caf, à tout mettre en œuvre pour rattraper le retard accusé dans la réalisation des infrastructures devant abriter l’évènement’.

Arrivée au Gabon depuis dimanche dernier, la délégation de la Caf s’est d’abord rendue à Franceville, dans la province du Haut-Ogooué (Sud-est), deuxième site devant abriter des matches de la Can 2012, avant de terminer sa visite par Libreville, la capitale, où elle a eu une séance de travail avec le ministre des Sports pour faire le point de la situation. ‘Rien n’a changé depuis notre dernière visite, nous avons vu ce que nous avions vu il y a dix-huit mois’, regrette Seyi Mémène. Pour sa part, l’Etat gabonais compte tenir son pari. ‘Nous savons que nous accusons un certain retard. Mais le nouveau chef de l’Etat Ali Bongo a pris les dispositions nécessaires pour accélérer l’avancement des différents chantiers’, s’est voulu rassurant le ministre gabonais des Sports, René Ndemezo’o Obiang.

source: walf fadjri

Exprimez-vous!

  1. On déguerpi les populations en catastrophe sur les sites sans assurance ni un relogement …k ses mêmes populations sont surpris qu’on vienne leur demand.er un matin d’aller au trésor pour récupérer leur chèque .;o incroyable C’est vraiment rocambolesque…. ils sont complètement déboussolé;;…,m
    et on parle de la CAN 2012.,;è

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES