spot_imgspot_img

Gabon: Revue de la presse quotidienne et en ligne

« Le PDG à l’unisson », « Kim Yong Nam attendu à Libreville », « Voleurs de chéquiers », « Le gouvernement désapprouve l’opération », « Mangasport numéro 1 de la dernière décennie », « le repreneur chinois de Plysorol derrière es barreaux », autant d’articles qui jalonnent ce lundi les pages papiers ou numériques de la presse quotidienne et en ligne du Gabon, et dont GABONEWS vous propose la synthèse.

« Le PDG à l’unisson », titre à la grande une de Gabon Matin, soixante douze heures après la célébration en différé, dans l’Estuaire et les différentes provinces, du 42ème anniversaire du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir). Le quotidien consacre ainsi un dossier à l’évènement qui a rythmé l’actualité du week-end dernier.

« Kim Yong Nam attendu à Libreville », annonce notre confrère au sujet de la visite ce lundi, du Président du « Praesidium » de l’Assemblée populaire de la République Populaire et Démocratique de Corée (du Nord). Dans ce contexte, l’ambassadeur du Gabon en République Populaire de Chine avec juridiction sur la Corée, Emmanuel Mba Allo, a éclairé Gabon Matin sur l’Etat des relations entre le Gabon et la Corée du Nord.

« Le lancement maintenu, mais différé », enchaine le canard, au sujet de l’appel d’offre portant sur 42 blocs pétroliers gabonais qui, devant initialement être lancé le 5 mai prochain, est repoussé pour tenir compte des places financières de Londres et Calgary, qui se sont ajoutés à celles de Paris, Londres et Singapour.

« Fort engouement au concours de dessin », titre notre confrère, qui revient sur la compétition artistique qui rentre dans le cadre de l’Exposition universelle de Shangaï. Lancé le 24 mars derniers dans 4 villes gabonaises, le concours a vu la participation de 300 candidats, élèves et lycéens.

Avec « Le Maire de Libreville lance l’opération ‘Unissons-nous’ », Gabon Matin revient sur l’initiative de l’Hôtel de ville qui, en collaboration avec la Société de Valorisation des Ordures du Gabon (SOVOG), a organisé le week-end dernier dans les communes de Libreville, une opération ville propre.

S’agissant de l’actualité sportive, l’Agence Gabonaise de Presse (AGP) consacre un avant papier au mondial minime de football, le tournoi de Montaigu, qui s’ouvre mardi en France, et auquel les panthères participent. Le quotidien informe que « Les panthères s’envolent demain ».

Consacrant sa grande Une à un fait divers, l’Union s’est quant à lui offusquée de ces « Voleurs de chéquiers » à Libreville, qui après avoir retiré 40 millions FCFA, les ont réinjectés dans des matériaux de construction et des biens d’équipements » censés être revendus, n’eût été la vigilance de la Police Judiciaire.

« Jacques Adiahénot était de la fête », indique l’Union, qui revient sur la participation de l’élu du 2ème siège du 4ème arrondissement de la commune Libreville aux festivités différées du 42ème anniversaire du PDG.

« Le gouvernement désapprouve l’opération », poursuit le quotidien, en référence à la vente des actifs de l’opérateur de téléphonie, Zain, à l’opérateur indien Bharti, à hauteur de 4 125 milliards de francs.

Dans le cadre de la « mise aux enchères de 42 blocs de recherche du domaine pétrolier national », le canard rapporte également que « le gouvernement renvoie l’opération à une date ultérieure ».

« La mairie lance l’opération ‘Owendo ville propre », rapporte l’Union qui met en lumière l’initiative de la Mairie de la commune, soutenue par un panel de PME gabonaises.

« Mangasport numéro 1 de la dernière décennie », indique notre confrère, avant d’avoir observé que l’équipe est « le premier fournisseur des équipes nationales toutes catégories confondues ».

Concernant la presse en ligne, l’Agence GABONEWS consacre sa une à sa traditionnelle revue de presse de fin de semaine, tandis que l’AGP revient également sur la visite du « Praesidium » de l’Assemblée populaire de la République Populaire et Démocratique de Corée (du Nord) à Libreville.

Pour sa part, GABONECO titre à la une « le repreneur chinois de Plysorol derrière es barreaux », en référence à l’industriel chinois Guohua Zhang , interpellé le 25 mars pour faux et usage de faux.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES